L’heure est à l’interaction dans l’événementiel, et de plus en plus d’organisateurs cherchent à placer le public au centre de leur événement. Alors que les réseaux sociaux limitent drastiquement l’accès à leur API, Interactive Wall a développé un réseau social événementiel privé basé sur les textos. Présentation et comparaison des deux solutions : social et private wall.

Le social wall événementiel

Interactive Wall développe un outil de social wall pour l’événementiel qui permet d’agréger les posts des principaux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter). Lors d’un événement, le public peut ainsi partager messages et photos depuis son smartphone grâce à un post reprenant le hashtag de l’événement. Ces posts sont ensuite affichés sur grand écran après modération.
Après deux ans, plus de 1200 événements et de nombreux échanges avec leurs utilisateurs, la startup s’est rendu compte des limites du social wall :

– Une part significative de la population n’utilise pas les réseaux sociaux.
– Le public est de plus en plus réticent à utiliser ses réseaux personnels dans un cadre pro ou commercial.
– Les participants postent leur message avant tout pour leur réseau social plutôt que pour le social wall. Le contenu est donc rarement pertinent pour les personnes présentes.
– De nombreux organisateurs ne souhaitent pas voir le contenu des messages échangés publiquement (assemblée générale, mariage, etc..).

Au final le taux de participation est inférieur à 10%, avec des messages peu pertinents. Ils ont donc cherché à améliorer cet outil pour qu’il remplisse sa mission, a savoir placer le public au cœur de l’événement, en lui donnant la parole.

Les avantages d’un private wall lors d’un événement

À l’inverse d’un social wall, le private wall permet une participation confidentielle. Il offre une bulle sociale à l’intérieur même de l’événement.
Suite au constat précédent, il paraissait évident qu’un private wall allait permettre de supprimer les limites du social wall. Restait encore à choisir de quel manière le public allait participer. Beaucoup de solutions proposent des applications à télécharger ou des adresses url sur lesquelles se rendre pour envoyer son message. Ces méthodes posent des freins encore trop importants à la participation.
Ils ont finalement opté pour une solution unique : la participation via SMS & MMS. À l’instar des émissions tv ou radio, le public est invité à s’exprimer sur un numéro de téléphone. Le texto restant encore le moyen le plus simple et le plus rassurant pour envoyer un message.
Après 8 mois de développement, cette fonctionnalité est proposée aux utilisateurs depuis Janvier 2018. Les résultats sont très encourageants avec un taux de participation multiplié par plus de 2. La pertinence des messages s’est également grandement améliorée.

un exemple de private wall

Choisir en fonction de ses objectifs

Le choix social ou private dépendra donc des événements et de leurs objectifs :

  • Optez pour un social wall, si vous souhaitez développer votre présence sur le web ou augmenter l’impact d’une campagne web marketing. Dans ce cas, votre public devra être très nombreux, avec une présence assurée d’influenceurs (exemple : festivals, opération street marketing pour une marque internationale, etc.)
  • Si votre objectif est de recueillir un maximum de messages à caractère personnel : poser des questions, concours, etc. ou que votre public est plus restreint (inférieur à 1000 personnes), il est conseillé d’opter pour la réception via SMS et MMS.

Interactive Wall offre la possibilité de décider de fusionner les deux en proposant à aux visiteurs de participer via les réseaux sociaux ou par sms. Cependant rien ne sert de multiplier les connecteurs et il est parfois plus efficace de concentrer ses efforts de communication sur une seule entrée.

étude interactive wall

Les chiffres présentés dans ce comparatif sont tirés d’une étude pilotée par Interactive-wall.com sur plus de 600 événements intégrant un mur participatif.