Le marketing digital a repoussé les frontières commerciales des entreprises. À présent, depuis la France on peut faire prospérer sa startup partout en Europe, jusqu’aux États- Unis, en passant par la Chine. La mise en place d’une stratégie de content marketing implique non seulement de grosses réflexions sur la production des contenus, mais aussi sur leur accessibilité. Si votre CEO, CTO, ou directeur marketing prend le temps de produire un bel article de fond, pourquoi ne pas en profiter pour le traduire ? Vous aurez la possibilité de créer un nouveau point de contact pour une cible située sur un pays spécifique si vous choisissez une traduction autre qu’en anglais.

Si auparavant il fallait s’orienter directement vers des agence de traduction traditionnelles, la magie du numérique fait qu’à présent il existe des plateformes simples, intuitives, et efficaces pour faire tout cela. Celle de TextMaster en fait partie. Elle permet de faire traduire ses contenus en quelques clics, dans plus de 50 langues et domaines d’expertise, auprès de traducteurs spécialisés.

Une fois votre compte sur TextMaster créé, vous aurez accès à l’ensemble de ses services, dont la rédaction de contenu, la correction, mais avant tout la traduction.

Cette agence de traduction en ligne s’adresse à tout type d’entreprises ayant besoin de faire traduire du contenu : PME, grands comptes, sites internet, gestionnaires e-commerce…

La plateforme accepte un grand nombre de formats de fichiers. Pour les bases de données, TextMaster permet l’intégration d’Excel, csv, ou xml. Il est également possible de mettre des PowerPoint, Doc, PDF, JPG, PNG, OCR … ou encore de copier/coller votre texte. D’entrée de jeu, la souplesse des formats permet de répondre à différents besoins de traduction. Des formats de la suite Adobe peuvent également être traduits, mais cela vous coûtera un poil plus cher.

TextMaster plateforme traduction

Une fois votre document ajouté, la plateforme va le scanner afin d’identifier le nombre de mots qu’il comporte et ainsi préparer la traduction. Ensuite, vous renseignerez la langue source du contenu, puis la langue vers laquelle vous souhaitez le transformer. Pour apporter plus de précision, vous devrez informer le traducteur de quelle thématique il s’agit, et de quel type de document il s’agit (RH, contenu éditorial à forte valeur ajoutée, descriptif produit, posts de réseaux sociaux …).

Arrive ensuite la partie qui permet de choisir la qualité du rendu. La première étape, c’est le niveau d’expertise du traducteur, s’il s’agit d’un natif (niveau Standard), ou d’un traducteur professionnel spécialisé (niveau Enterprise). Le niveau Standard est plutôt adapté aux contenus simples, par exemple des messages de service client, tandis que le niveau Enterprise correspond aux contenus plus pointus comme des brochures marketing.

Où l’outil est très intéressant pour les professionnels du e-commerce, c’est qu’il propose une mémoire de traduction. Cela veut dire que si des termes techniques (ou non) se répètent, le moteur les identifie et les retire du nombre de mots total. Il va également puiser dans les précédents projets de traduction. Plus vous traduisez, moins vous payez.

Sur les derniers paramètres, vous pouvez demander aux équipes de TextMaster un contrôle qualité, ou informer qu’il s’agit qu’un contenu urgent à traduire.

TextMaster plateforme traduction

Enfin, vous arriverez sur la partie dans laquelle vous laisserez des instructions écrites et plus précises au traducteur pour qu’il puisse effectuer son travail facilement, et ainsi éviter les aller-retour. Et voilà, il n’y a plus qu’à commander votre traduction.

D’une manière générale, la plateforme est très facile à prendre en main. On arrive très rapidement au lancement de son projet, que l’on peut ensuite suivre en temps réel depuis un tableau de bord. Pour les grosses structures, TextMaster a pensé à de nombreuses intégrations. Drupal, Magento, WPML (wordpress), Lengow, Salesforce, Akeneo, PrestaShop et bien d’autres permettent de rendre les travaux de traduction encore plus souples, et même industriels.