Depuis presque deux ans maintenant, Facebook tente de lutter contre les fake news grâce à différents moyens. Le réseau social a par exemple annoncé la mise en place de sondage à partir duquel les utilisateurs pourront définir les médias considérés « de confiance ». L’entreprise a également lancé une fonctionnalité permettant de signaler du contenu considéré comme fake news.

Facebook annonce de nouvelles mesures pour lutter contre les fakes news

L’entreprise de Mark Zuckerberg vient d’annoncer une nouvelle mesure qui va réduire l’espace des fake news sur le fil d’actualité, comme on peut le voir ci-dessus. Concrètement, les fake news circuleront toujours sur votre fil, mais vous pourrez les dissocier du « vrai » contenu, car l’affichage sera plus petit ! Un porte-parole de Facebook a ainsi confié à TechCrunch « nous réduisons la proéminence visuelle des histoires de nourritures qui sont vérifiées faussement. »

Les articles concernés par cette nouvelle mesure sont ceux identifiés comme des fake news, par les « fact-checkers » travaillant avec Facebook. Toute la stratégie de Facebook pour lutter contre les fake news , la fraude et le spam ont été dévoilés lors de la conférence du 25 avril dernier.

Facebook a également annoncé que l’intelligence artificielle sera utilisée pour modérer le contenu, en association avec les rapports d’utilisateurs. Les articles seront ainsi priorisés en fonction des scores de prédiction de fausseté générés via le machine learning. Un porte parole de Facebook a expliqué « Nous utilisons l’apprentissage automatique pour aider à prédire les choses qui pourraient être de fausses nouvelles, pour aider à prioriser le contenu que nous envoyons aux vérificateurs de faits (étant donné le grand volume de contenus potentiels). » À travers le monde, Facebook travaille avec plus de 20 fact checkers et tente de trouver d’autres partenaires.