Technologie

La réalité mixte débarque au cinéma !

Un nouveau mode de création ?

Avec son nouveau court-métrage français « Le Passage », David-Alexandre Chanel a choisi d’utiliser la réalité mixte pour filmer des effets spéciaux sans ajout en post-production. Cette technique, empruntée à l’univers des jeux vidéo, permet généralement d’intégrer des éléments réels dans un ensemble virtuel. D’après le trailer, qui a été mis en ligne par le studio Théoriz, le résultat est plus que réussi et offre une expérience cinématographique surprenante.

Mais qu’est-ce qui différencie la réalité mixte de la réalité augmentée et la réalité virtuelle ? Voici l’explication qui a été donnée par le jeune réalisateur français lors de son entretien avec l’ADN : « En réalité virtuelle, l’utilisateur est complètement immergé dans un environnement artificiel. C’est notamment le cas dans le jeu vidéo avec la 3D en temps réel par exemple, ou dans le cinéma avec la captation 360 °. La réalité augmentée ajoute une couche d’éléments numériques et de contenus 3D à l’environnement “réel”, par l’intermédiaire d’un smartphone, une tablette ou des lunettes ». Pour les besoins de son film, ce dernier a choisi d’adapter la technique standard de réalité mixte, qui est utilisée dans les jeux vidéo, afin de pouvoir projeter des éléments virtuels directement sur son plateau de tournage.

Durant les 4 jours de tournage, qui ont été nécessaires pour réaliser le court-métrage, les danseurs ont pu voir leurs mouvements captés et intégrés instantanément dans différents décors virtuels. Ainsi, les interactions entre le réel et le virtuel ne nécessitent plus l’utilisation d’un fond vert. En effet, contrairement aux pratiques traditionnelles, la réalité mixte offre plus de flexibilité aux comédiens à condition que les équipes de réalisation soient ambitieuses, mais surtout, qu’elles osent sortir de leur zone de confort. L’autre avantage de cette technique de réalisation réside dans son coût plus qu’accessible. Logiquement, la prochaine étape de cette petite révolution devrait être la récupération de cette nouvelle tendance par les acteurs de la communication.

Source.

Send this to a friend