Selon une récente étude réalisée par des propriétaires de véhicules de Tesla, les batteries de la compagnie resteraient en bon état malgré le temps.

Si les voitures Tesla possèdent de multiples caractéristiques qui suscitent l’intérêt, la capacité de ses batteries fait clairement partie de l’un d’entre eux. À ce jour, la durabilité de celle-ci est d’ailleurs l’une des préoccupations majeures pour une grande partie des potentiels acheteurs et des propriétaires.

En se basant sur cette interrogation, plusieurs utilisateurs belges et néerlandais ont décidé de lancer une enquête portant sur les qualités de la batterie. Réalisée auprès de plus de 350 propriétaires d’un véhicule Model S ou X, l’enquête a pris en compte plusieurs critères tels que l’utilisation, le kilométrage, ou encore les habitudes de charge. De fait, les résultats semblent plutôt rassurants. Selon les résultats, la capacité des batteries chuterait de 5% après les 80 000 kilomètres (50 000 miles), mais la courbe ne baisserait que très légèrement par la suite. De fait, les batteries posséderaient encore 90% de leur capacité après environ 300 000 kilomètres et 80% après les 800 000 kilomètres, si la tendance se maintient.

Concernant Tesla, la compagnie indique globalement : « La batterie, comme toutes les batteries lithium-ion, connaîtra une perte progressive d’énergie ou de puissance avec le temps et l’utilisation. La perte d’énergie ou d’énergie de la batterie au fil du temps ou en raison ou résultant de l’utilisation de la batterie, n’est pas couverte par cette garantie limitée de la batterie ». Selon un test de simulation réalisé par Elon Musk, la batterie posséderait toujours 80% de ses capacités après que les 800 000 kilomètres aient été dépassés.

Néanmoins, il serait de bon aloi que les utilisateurs réitèrent le test lorsque leurs véhicules auront dépassé un kilométrage plus important, afin de corroborer le test de Musk.

Source.