Vous n’êtes jamais parvenus à monter un meuble IKEA du premier coup ? Pas de panique, même les robots à la pointe de la technologie rencontrent des difficultés. Trois chercheurs ont programmé deux robots afin qu’ils assemblent une chaise en bois de la marque suédoise. Après un premier échec, les bras mécaniques ont finalement réussi à monter la chaise du modèle Stefan.

Dans une étude publiée ce 18 avril dans la revue Science Robotics, l’équipe de trois chercheurs de l’université de technologie de Nanyang explique comment ils y sont parvenus. Le robot est composé  de deux bras dotés de pinces, de capteurs de force et de caméras 3D. Au total, il aura fallu à la machine une vingtaine de minutes pour assembler la chaise. 3 secondes ont été nécessaires pour trier les différentes pièces à l’aide de cette caméra 3D, puis le robot a utilisé 11 minutes et 20 secondes pour déterminer les mouvements qu’il allait faire. Une fois ces étapes réalisées, les bras mécaniques procèdent au montage de la chaise en seulement 8 minutes 55.

« Pour un robot, assembler une chaise Ikea avec une telle précision est bien complexe qu’il n’y paraît. Le travail d’assemblage, qui peut sembler naturel aux humains, doit être décomposé en différentes étapes, comme l’identification des différentes parties de la chaise, la force requise pour saisir les pièces, et s’assurer que les bras robotisés se déplacent sans se heurter l’un l’autre », explique Pham Quang Cuong, responsable de l’équipe de chercheur.

Les scientifiques veulent désormais développer les capacités du robot pour lui apprendre à assembler d’autres meubles à l’aide d’une démonstration humaine ou encore d’un mode d’emploi.