La semaine dernière déjà, nous évoquions dans un article les revenus générés grâce au jeu Fortnite : 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en seulement un mois. Le montant doit désormais être mis à jour puisque selon l’analyse de Sensor Tower, Fortnite vient d’atteindre les 25 millions de dollars sur mobile. Soit plus de 10 millions en seulement 7 jours…

forint chiffre d'affaires aux États-Unis en avril 2018

Le classement des revenus générés par les applications mobiles (aux États-Unis).

Si l’on se concentre sur les 15 premiers jours d’avril aux États-Unis, Fortnite est l’application mobile sur iOS générant le plus de revenus. Derrière Netflix, mais devant l’application de rencontres Tinder et surtout les jeux comme Candy Crush Saga ou Clash of Clans. Selon les estimations de Sensor Tower, le jeu devrait pouvoir générer plus de 500 millions de dollars d’ici la fin d’année, toutes plateformes confondues (mobile et ordinateur). Cette prévision risque bien de se réaliser quand on sait que Fortnite va être déployé sur Android à travers le store Google Play. Rappelons qu’Android possédait quasiment 86% de part de marché sur les smartphones en 2017, tandis qu’iOS atteignait 14%.

part de marché des OS sur smartphones

Source : Statista.

Pour les personnes ne jouant pas à Fornite, il est bon de préciser que le jeu génère des revenus grâce à l’achat in-app via des accessoires permettant de booster ses performances ou un abonnement payant pour augmenter le niveau de son personnage plus vite et gagner plus d’accessoires. Une mécanique qui s’avère gagnante et non frustrante pour les joueurs ne souhaitant pas dépenser. L’application est en téléchargement gratuit.

Enfin, il est intéressant de noter que la société éditrice de Fortnite est Epic Games, connue pour ses licences Gears of Wars et surtout Unreal. Les ressources sont donc là pour permettre de bonnes conditions afin de déployer le jeu sur Android. C’est la société chinoise Tencent Holdings qui peut se frotter les mains, puisque principal actionnaire d’Epic Games (située aux États-Unis), et également distributeur du jeu concurrent de Fortnite, PUBG. Jeu vidéo également déployé sur mobile (iOS et Android) qui est à l’origine du gameplay centré sur le mode “Battle Royale”.

Source.