Réseaux Sociaux

Zuckerberg aurait demandé à Instagram de copier les Stories Snapchat

Si le réseau assume de copier son concurrent, cette annonce rend les choses un peu différentes

Le PDG de Facebook aurait personnellement demandé aux équipes d’Instagram de copier la fonctionnalité phare de Snapchat, les Stories.

Le conflit entre Instagram et Snapchat n’est un secret pour personne. Alors que ce dernier est à l’origine de la création des Stories, c’est clairement Instagram qui a contribué à les rendre si populaires sur Facebook. Néanmoins, Bloomberg laisse entendre que le réseau social de partage de photos n’avait pas initialement prévu de copier la fonctionnalité. Une source a indiqué que les fondateurs d’Instagram Kevin Systrom et Mike Krieger ne souhaitaient pas reproduire une caractéristique propre à Snapchat. Seulement, il semblerait que Mark Zuckerberg leur ait « personnellement demandé » de la faire, craignant de prendre beaucoup trop de retard par rapport à son concurrent direct.

Concernant la version officielle, Bloomberg rapporte qu’un porte-parole a indiqué qu’Instagram n’avait « pas été poussé » à créer des Stories et les avait seulement conçues « en interne ». Kevin Systrom, l’un des cofondateurs d’Instagram n’a pas confirmé le fait que Zuckerberg ait fait une demande personnelle, mais indique néanmoins qu’il y avait, à l’époque, une « tension » sur l’avenir de la plateforme et que celle-ci a finalement penché en sa faveur.

En mai dernier, Kevin Weil, chef de produit d’Instagram déclarait qu’il assumait de copier son concurrent : « Si vous êtes honnête avec vous même, vous savez que c’est comme ça que l’industrie de la tech fonctionne vraiment. Les bonnes idées naissent quelque part et se répandent à travers l’industrie. Snapchat a tout le mérite concernant les Stories, mais ce n’est qu’un format qui sera ensuite adopté à travers différentes plateformes ». De fait, Instagram continue donc à copier Snapchat, à l’exemple de ses tests sur l’intégration des Nametags sur Instagram, un réel clone des QR codes de son concurrent.

Si les déclarations de Zuckerberg ne sont pas avérées avec certitude et que ce n’est pas le sujet le plus important de l’actualité de Facebook, il est certain que le PDG de la plateforme se devra d’être beaucoup plus transparent à l’avenir.

Source.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne plus rien manquer

Send this to a friend