Vous avez bien lu le titre ! Des chercheurs du MIT ont créé un appareil que l’on porte un peu comme un casque, et qui comprend les mots que vous avez en tête. Ensuite, ce même casque peut lancer une action en lien avec votre mot.

Si les interfaces cerveau-machine ne sont pas encore prêtes de voir le jour, nous aurons très certainement ce type de wearable en attendant. Plutôt que de demander à Siri à voix haute d’appeler telle ou telle personne, vous n’aurez qu’à y penser.

« La motivation pour cela était de construire un dispositif d’intelligence artificielle. Notre idée était : pourrions-nous avoir une plate-forme informatisée qui est plus interne, qui fusionne l’humain et la machine d’une certaine façon et qui ressemble à une extension interne de notre propre cognition ? » a écrit Arnav Kapur dans sa publication de recherche.

D’un point de vue design, le casque ressemble plus à un appareil médical qu’à un wearable venu tout droit du futur. Sincèrement, lorsqu’on le voit agir, ou oublie tout de suite la partie esthétique. Les signaux émis par l’utilisateur sont envoyés à un ordinateur qui utilise alors un réseau de neurones artificiels pour identifier le mot. Le retour se fait ensuite par conduction osseuse. Personne n’entend les informations que vous recevez.

De quoi avoir de longues conversations silencieuses avec son ami robot.