L'affaire de l'année, Cambridge Analytica fait trembler Facebook depuis plus de deux semaines maintenant et a également une résonnance sur les autres géants de la tech'.

Pour montrer à quel point Facebook tente de faire face aux fakes news et aux manipulations des utilisateurs notamment lors des élections, le réseau social vient d'annoncer avoir supprimé 70 comptes Facebook, 138 pages et 65 comptes Instagram contrôlés par l'Internet Research Agency, l'organisation russe de propagande. Le responsable de la sécurité chez Facebook, Alex Stamos a publié sur le réseau social des exemples de pages et de posts et a expliqué que « l'IRA a toujours utilisé des comptes inauthentiques pour tromper et manipuler les gens [...] c'est la raison pour laquelle nous supprimons tous les comptes que nous trouvons liés à l'organisation - qu'il soit liés à des activités aux États-Unis, en Russie ou ailleurs. » Il indique également que la recherche de ces pages a pris plusieurs mois de travail pour l'entreprise. Depuis 2015, ces comptes auraient dépensé plus de 167 000 dollars en publicité. Les pages liées à l'IRA portent des noms comme RUOpen, Politkach ou encore Spicy Blogger et publient par exemple des blagues politiques, à 95% en Russe.

Facebook annonce la suppression de plusieurs comptes gérés par l'IRA

Facebook annonce la suppression de plusieurs comptes gérés par l'IRA

Exemple de publicités postées par les pages gérées par l'IRA

Exemple de publicités postées par les pages gérées par l'IRA

Dans ce post Facebook, il est expliqué «  que cette agence russe (IRA) n'a jamais cessé de tromper ni de manipuler les gens aux États-Unis, en Europe et en Russie et nous ne les voulons pas partout dans le monde sur Facebook. »

Alex Stamos explique également qu'à l'avenir, le centre d'aide du réseau social va être mis à jour afin que n'importe qui vérifie s'ils aiment ou suivent une de ce genre de pages.