Forte d’une progression de plus de 39% à la Bourse de Paris, la société de production de Luc Besson serait, selon les information des Echos, en pleine négociation avec le géant du streaming américain Netflix en vue d’un rachat. Le flop commercial de son dernier BlockBuster “Valérian” serait à l’origine de ces discussions. Un accord avant la fin de l’été est évoqué.

Fondé en 1999 par le réalisateur de “Léon”, c’est le pôle cinéma de l’entreprise qui serait visée par Netflix. Ces discussion interviennent quelques mois après la session du pôle séries TV au producteur Thomas Anargyros et le fond financé par Xavier Niel : Mediawan. Il s’agirait pour Netflix de renforcer son catalogue de contenus originaux de productions françaises.

La société de production française se défend à ce jour être “entré en exclusivité avec aucun des partenaires potentiels en question. EuropaCorp communiquera le jour où il y aura une information certaine et pas seulement des spéculations non fondées sur des faits ». En février dernier, avaient néanmoins été évoquées “des discussions avec divers partenaires financiers et/ou industriels potentiels en vue d’un renforcement de ses capacités financières”. Après l’évocation de négociations avec le couple Obama pour la création de contenus originaux, c’est donc à autre nom prestigieux que Netflix souhaite s’affilier.

Source