Starlink : la FCC autorise SpaceX a envoyer plus de 4000 satellites dans l'espace
Technologie

Starlink : la FCC autorise SpaceX a envoyer plus de 4000 satellites dans l’espace

La flotte totale devrait se composer de 11 925 satellites

La Federal Communications Commission (FCC) donne son feu vert à SpaceX pour que celui-ci envoie 4425 satellites dans l’espace. Baptisé Starlink, le projet a pour objectif de fournir Internet à la terre entière.

Pour rappel, Starlink est l’un des rares projets sur lequel Elon Musk souhaite rester assez discret. L’on sait cependant que l’objectif de SpaceX est d’envoyer 12 000 satellites dans l’espace afin d’apporter une connexion haut débit à l’entièreté de la planète. De cette façon, la compagnie disposerait d’un nouveau marché à large potentiel tout en profitant du fait d’avoir des stations terrestres moins coûteuses. En février, plusieurs documents ont été déposés auprès de la Commission fédérale de communications (FCC) à propos d’un test impliquant le lancement de deux satellites. Respectivement baptisés Microsat-2a et Microsat-2b, les petits satellites de télécommunications ont été envoyés dans l’espace lors du lancement de Paz. Néanmoins, la première étape du projet Starlink a réellement été validée lorsque la FCC a autorisé SpaceX a envoyer 4425 satellites dans l’espace. Interconnectés, ces derniers constitueront la premier nuage d’une flotte spatiale qui se composera de 11 925 satellites au total.

La décision de la Commission américaine est historique. À ce sujet, la FCC précise dans un communiqué : « Il s’agit de la première autorisation donnée pour une constellation de satellites d’une licence américaine qui fournira des services internet en utilisant une nouvelle génération de satellites en basse orbite au-dessus de la Terre. SpaceX a proposé un système de satellite comprenant 4425 satellites et a obtenu l’autorisation d’utiliser les fréquences de la bande Ka (20/30 GHz) et de la bande Ku (11/14 GHz) pour fournir une connexion internet mondiale ». Pour leur part, Musk et SpaceX ne se sont pas exprimés sur le sujet. Par la suite, la compagnie devrait lancer 7500 autres satellites permettant de s’approcher de l’objectif ultime.

Il est certain que la course au haut débit est largement disputée puisqu’elle constitue un marché immense et capable de rapporter plusieurs milliards de dollars à ceux qui réussiront à se positionner.

Source.

Send this to a friend