Gadget Réseaux Sociaux Technologie

Facebook retarde le lancement de son enceinte connectée suite au scandale Cambridge Analytica

Une décision réfléchie, qui permettra d'éviter un flop

Facebook devait très prochainement entrer sur le marché des enceintes connectées sur lequel Google et Amazon sont pour le moment leaders. L’enceinte de Facebook devait initialement être dévoilée lors de la très célèbre conférence F8 de Facebook prévue en mai et ensuite être lancée en juillet. Néanmoins, suite au scandale Cambridge Analytica, le lancement du produit devrait être décalé, plus tard dans l’année.

Avec des utilisateurs indignés par les pratiques de sécurité et de confidentialité de l’entreprise, il est normal que Facebook souhaite faire retomber l’affaire avant d’entrer dans nos maisons. Suite au scandale, les enceintes de Facebook seraient soumises à des tests plus approfondis afin de garantir le bon choix en matière de données utilisateur. Avec ses enceintes, Facebook souhaite intégrer la vie personnelle quotidienne des utilisateurs avec l’intelligence artificielle.

Avec une présentation en mai et un lancement en juillet, Facebook avait de grandes chances de faire un flop, car les utilisateurs du réseau social sont outrés et enragés de la collecte (vicieuse) des données par Facebook et ne sont pas forcément prêts à faire réellement confiance à l’entreprise. Même si Facebook et plus particulièrement Mark Zuckerberg ne cessent de s’expliquer, de s’excuser et de proposer un plan d’action pour éviter à tout jamais ce genre de situation, la politique de communication de l’entreprise n’est pas sans faute. Mark Zuckerberg ne souhaite pas se rendre devant le comité britannique pour discuter de l’affaire Cambridge Analytica, une réaction étonnante, car il a confié lors d’interviews « s’il était la personne la plus à même de témoigner, il le ferait. » 

Enfin, lors de focus-groupe, l’entreprise avait constaté que les utilisateurs semblaient préoccupées par un appareil Facebook au sein de leur maison, compte tenu de la quantité d’informations que l’entreprise possède déjà. La conférence F8 de Facebook ne va probablement pas proposer autant de nouveautés que prévue et ressemblera sûrement à une assemblée d’excuses et de justifications.

Source.

Send this to a friend