Facebook s'offre une page entière d'excuse dans les journaux
Réseaux Sociaux

Facebook s’offre une page entière d’excuse dans les journaux

En pleine tourmente suite à l’affaire Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg a décidé de présenter ses excuses d’une manière inattendue.

Les lecteurs de différents journaux anglais et américains comme le Sunday Times ou le New York Times ont ainsi pu découvrir une page entière sur laquelle Mark Zuckerberg s’excuse (une fois de plus) des erreurs de Facebook dans cette affaire.  Il écrit ainsi « Nous avons la responsabilité de protéger vos informations. Si nous ne le pouvons pas, nous ne les méritons pas ».


Dans ce message, Mark Zuckerberg ne mentionne à aucun moment l’entreprise Cambridge Analytica, il évoque sans le citer le chercheur russe Alexandre Kogan créateur d’une application sur Facebook dont les données récupérées auraient été transmises à Cambridge Analytica. Il rappelle également les grandes lignes de son plan d’action pour éviter ce genre de situation en disant : « Nous empêchons les applications de ce genre d’accéder à autant de données. Et désormais, nous limitons la quantité de données auxquelles les applications peuvent accéder lorsque vous vous identifiez en utilisant Facebook».

Cette page de publicité fait suite à un long message d’excuse de Mark Zuckerberg sur son compte Facebook, suivi de différentes interviews, dont une chez CNN.

Source.

Send this to a friend