La station spatiale chinoise, Tiangong-1, pourrait bien terminer sa course en territoire Français. Selon l’agence spatiale européenne, le sud de la France fait partie des zones potentiellement concernées par la chute de Tiangong-1.

Comme nous vous l’expliquions il y a quelques jours, la station spatiale devrait faire une entrée non contrôlée dans l’atmosphère entre le 29 mars et le 9 avril. Le module de 8,5 tonnes est aujourd’hui à moins de 250 km d’altitude et perd chaque jour plusieurs kilomètres de hauteur.

Si la chute est inéluctable, il faut tout de même relativiser le danger que cela représente. La plupart des éléments de la station se désintégreront en chutant dans l'atmosphère. Seuls 10 à 20% de la structure pourrait toucher la terre. Et là encore les chances que la France soit touchée sont très minces. La zone à risque défini est particulièrement vaste et compte une grande partie d'océan.
Tiangong-1 ne sera d’ailleurs pas le premier débris spatial à atterrir de façon incontrôlée sur terre, et aucun n'a jamais causé d'accident majeur. Inutile donc de paniquer. D'autant que la trajectoire de la station chinoise ne pourra être prévue que quelques heures avant son entrée en atmosphère. En attendant il est possible de suivre en direct la progression de Tiangong-1 ici.

Source.