Gadget Technologie

Apple brevète un clavier pour résister à la poussière et aux miettes

Bonne nouvelle pour ceux qui mangent devant Netflix

Un brevet déposé par Apple concernant un clavier résistant à la saleté vient d’être rendu public. Il a pour objectif d’empêcher que des touches se bloquent à cause d’une miette qui viendrait se glisser dans le mécanisme de rebond des touches de clavier.

Les personnes qui passent leur journée à taper sur un clavier savent à quel point il peut être frustrant d’avoir une touche défaillante. Dans la plupart des cas, cette défaillance est due à une saleté qui s’est glissée dans le mécanisme du clavier. Il semblerait qu’Apple se préoccupe enfin de ce problème puisqu’un brevet visant à régler ce problème a été déposé par la société à la pomme.

Initialement déposé fin d’année 2016, le brevet décrit deux méthodes différentes pour empêcher les particules nuisibles de passer entre les touches. La première technique consiste à sceller les joints afin de rendre le mécanisme hermétique. Une autre technique consisterait à placer une membrane sous chaque touche qui évacue l’air à chaque pression, empêchant ainsi les saletés de s’infiltrer en l’expulsant. Difficile de comprendre pourquoi il aura fallu aussi longtemps à Apple pour prendre en compte ce problème régulièrement remonté par les utilisateurs.

Mécanisme des touches développé par Apple

Il semblerait que depuis la sortie du dernier MacBook pro, de nombreux utilisateurs ont rencontré ce problème. En effet, les touches de clavier sont plus fines que jamais sur ce modèle. Il est donc plus difficile de le nettoyer sans l’aide d’un expert. C’est sûrement ce qui a motivé la marque à chercher une solution aux problèmes des touches bloqués. Dans le brevet, la marque précise que ce mécanisme est vulnérable aux liquides et particulièrement ceux à base de sucre qui empêche le bon fonctionnement du système.

Il ne s’agit cependant que d’un brevet, rien n’indique donc qu’Apple souhaite mettre en place ces nouveautés dans les futurs claviers.

Source.

Send this to a friend