Bristlecone : le nouveau processeur quantique de Google
ScienceTechnologie

Bristlecone : le nouveau processeur quantique de Google

On s'approche un peu plus de l'ordinateur quantique

Lors du meeting de la Société américaine de Physique à Los Angeles, Google a présenté Bristlecone. Il s’agit d’un processeur quantique qui va permettre aux chercheurs de faire un grand pas en avant dans ce domaine où beaucoup de choses restent à découvrir.

La particularité d’un ordinateur quantique est la rapidité avec laquelle il peut traiter certaines informations. La conception d’un ordinateur quantique est un véritable défi que mènent les grandes entreprises. En début d’année, Intel et QuTech se sont rapprochés un peu plus de cet objectif en réussissant à intégrer un processeur quantique sur une puce en silicium. Aujourd’hui, c’est Google qui fait un pas en avant avec l’annonce de Bristlecone.

Le fonctionnement d’un processeur quantique est bien différent d’un modèle classique. Le système binaire qui existe aujourd’hui dans tous les appareils électroniques est remplacé par un système bien plus complexe. Un problème se pose avec ce mécanisme, les Qubits, la version quantiques des bits traditionnels, est très instable. En effet, le processeur doit être maintenu à une température très faible pour fonctionner. La moindre variation de l’environnement peut donc générer des erreurs dans les échanges de données à l’intérieur du processeur. De nombreux éléments variables s’ajoutent à celui-ci rendant la manipulation ces appareils très complexes.

Google affirme que Bristlecone va permettre aux chercheurs d’effectuer des recherches sur cette technologie. Ce processeur a donc été conçu dans le but de faire avancer la recherche pour mieux comprendre les réactions du système. Cette annonce exerce une certaine pression sur les autres équipes de chercheurs. Microsoft, Intel, IBM et bien d’autres travaillent également sur un modèle d’ordinateur quantique. Il est intéressant de voir que chacune de ces sociétés possède une approche différente, mais cohérente de cette technologie.

Google prend une légère avance dans la course vers la suprématie quantique, on attend avec impatience les annonces des autres compagnies spécialisées dans ces recherches.

Source.

Send this to a friend