Selon une étude publiée dans la revue Nature, des astronomes auraient détecté des signaux des premières apparitions d’étoiles. Ces étoiles seraient apparues il y a 13,6 milliards d’années, soit peu après la naissance de l’univers. L’équipe d’astronomes a passé douze ans à essayer de détecter ces signaux. En 2016, ils les ont enfin repérés et après deux ans de vérification ils publient enfin leur résultat.

L’observation de ces signaux a été réalisée par un radiotéléscope installé dans le désert occidental australien. Les scientifiques ont réussi à capter un signal émis par l’interaction de ces étoiles avec du gaz d’hydrogène, qui remplissait l’univers à ses débuts. Ces signaux ont permis d’obtenir des informations sur l’apparition des premières étoiles. Les données récoltées suggèrent que l’Univers est sorti de l’obscurité totale environ 180 millions d’années après le Big Bang. L’intensité des signaux observés laisse également supposer que l’Univers s’est refroidi beaucoup plus vite que prévu ce qui pourrait donc remettre en question la plupart des modèles cosmologiques établis.

Cette découverte a suscité beaucoup d’enthousiasme au sein de la communauté scientifique. Si elle est confirmée, cela voudrait dire que pour la première fois, nous aurions accès à des données sur cette époque. Toutefois, l’étude n’a pas encore fait l’objet d’une contre-analyse. Elle doit encore être confirmée par d’autres instruments et d’autres équipes de chercheurs.

SOURCE.