La 5G est un sujet phare depuis quelques temps et quel meilleur évènement que le Mobile World Congress pour en discuter concrètement et voir de vrais résultats. À cette occasion, Qualcomm a publié les résultats de ses tests de simulation 5G. Conclusion : Internet va devenir TRÈS rapide.

Ces tests montrent les résultats des expériences réalisées à Francfort et San Francisco sur des sites cellulaires déjà existants. Les simulations prennent en compte différents facteurs comme la géographie, les demandes des utilisateurs et de nombreux appareils avec des connectivités différentes. Il est important de noter que les tests ont été effectués sur la 5G New Radio, qui est bâtie avec la technologie actuelle de 4G LTE. La 5G « standalone », version définitive, sera déployée plus tard.

La simulation de Francfort qui a été faite sur un réseau basique présente des résultats étonnants. Le débit est passé de 56 MBs pour l’utilisateur 4G à 490 MBs, avec des taux de réponses 7 fois plus rapides. Les vitesses de téléchargement ont elles aussi augmenté passant de 8 MBs en réseau LTE à au moins 100 sur la 5G.

Qualcomm tests 5G

Résultats des tests à Francfort

La simulation réalisée à San Francisco montre des résultats encore plus impressionnants. Le débit est passé de 71 MBs à 1,5 GBs, avec des temps de réponses 23 fois plus rapides. Les vitesses de téléchargement sont passées d’au moins 10 MBs à 186 MBs avec la 5G. La qualité vidéo s’est également améliorée : les utilisateurs avec la 5G pouvaient voir des vidéos en 8K en 120 fps.

Des tests qui nous donnent un aperçu de ce qui nous attend à l’avenir, le temps que les constructeurs de téléphone adaptent leurs mobiles !

Source.