La société Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT) a annoncé qu’elle venait de signer un partenariat public-privé avec l’Ohio. De cette façon, elle espère bien relier les villes de Cleveland et Chicago en une demi-heure.

Pour rappel, HyperloopTT constitue l’une des trois sociétés principales qui travaillent sur l’Hyperloop. À l’origine de ce projet, l’entrepreneur haut en couleur Elon Musk, qui souhaite ainsi relier les villes du monde grâce à un transport dont la vitesse serait de 1200 kilomètres par heure. HyperloopTT est installée dans la ville de Toulouse, sur l’ancienne base aérienne 101 de Francazal. Concernant les autres sociétés travaillant sur le projet, il y a aussi Virgin Hyperloop One, dont Richard Branson est à la tête, ainsi que TransPod. Assez logiquement, Tesla participe aussi au projet de son côté. De fait, chacune de ces trois entreprises tente tant bien que mal de tester le moyen de transport du futur. Si des avancées sont annoncées régulièrement, chacune d’entre elle est un pas vers la mise en service de l’Hyperloop. Concernant la dernière nouvelle, elle porte sur un partenariat que HyperloopTT a signé avec l’Ohio.

HyperloopTT a indiqué qu’il avait signé un accord officiel avec NOACA (Northeast Ohio Areawide Coordinating Agency, l’agence de coordination nord-ouest de l’Ohio) tout en ayant le soutien du Congrès. Cet accord public-privé permettra de commencer une étude de faisabilité dans la région des Grands Lacs. Un tel projet pourrait, à long terme, permettre de relier Cleveland à Chicago en moins de 30 minutes, là où il faut aujourd’hui plus de 5 heures pour parcourir ces 500 kilomètres.

Le PDG de HyperloopTT, Dirk Ahlborn s’est félicité en indiquant : « Nous le disons depuis le départ : Hyperloop est un mouvement. Le Great Lakes Hyperloop est de loin le plus important mouvement d’organisations publiques et privées travaillant ensemble pour développer ce système aux Etats-Unis ». Le projet regroupe effectivement une vingtaine de soutiens issus d’entités gouvernementales, de laboratoires officiels, et autres entités.

Si aucune date précise n’est évidemment donnée pour ce type de projet, nous pourrions espérer y voir de larges avancées d’ici les années 2020.

Source : Cleveland.com