Application Technologie

Google lance Flutter pour le développement d’applications Android et iOS

Pendant le World Mobile Congress qui se déroule en ce moment à Barcelone, Google a lancé la version bêta de Flutter. Il s’agit d’un framework destiné au développement d’application mobile. Un programme open source qui vise à simplifier la création d’une application Android ou iOS avec langage commun pour les deux systèmes d’exploitation.

À la différence d’un site web, le développement d’une application peut s’avérer être une tâche fastidieuse. En effet, il existe un langage propre pour chacun des systèmes d’exploitation. Pour Android, la plupart des applications sont codées en Java tandis que pour iOS c’est le langage Swift qui est utilisé. Des alternatives ont déjà été développées pour résoudre ce problème. Cordova, par exemple, est un framework qui permet de compiler un site web en application compatible avec Android, Windows et iOS. Cette solution n’est pas parfaite, mais permet néanmoins de gagner un temps précieux.

Aujourd’hui c’est Google en personne qui propose une solution après plusieurs mois de recherche et développement. L’un de ses objectifs avec Flutter est d’utiliser un code qui soit le même, peu importe le système d’exploitation, sur lequel sera déployée l’application. Cela représente un gain de temps considérable pour les équipes de développement qui n’auront à développer qu’une seule fois l’application. Comme à son habitude, l’entreprise a fait en sorte de rendre cet outil le plus simple possible à utiliser. Il est également open source afin que la communauté puisse participer au développement et à l’amélioration de Flutter.

À l’heure actuelle, les équipes de Google travaillent déjà sur de nouvelles fonctionnalités. La dernière mise à jour en date du programme permet de travailler avec les dimensions du nouvel iPhone X. alors que le logiciel est toujours en cours de développement, des applications auraient déjà pu être mise en place grâce à Flutter. L’une d’entre elles est déjà devenue populaire aux États-Unis : Hamilton App.

Send this to a friend