Il semblerait que les véhicules électriques de Tesla soient finalement rentables plus rapidement que ce qui était initialement prévu.

Si l’annonce du camion futuriste de la firme a pris du retard, la liste des commandes ne cesse néanmoins de s’agrandir au fil des mois. Initialement prévue pour octobre, la présentation du véhicule électrique a eu lieu en novembre, avant que de nombreuses entreprises ne prouvent leur intérêt pour ce dernier en faisant grossir le carnet de commandes.

Concernant leur prix, les Tesla Semi commencent à un tarif de 150 000 dollars l’unité. Pour un modèle proposant une meilleure autonomie, les compagnies intéressées devront dépenser 180 000 dollars. Néanmoins, il semble que l’investissement de base puisse être amorti plus vite que prévu grâce aux économies faites sur l’entretien et la carburant.

À ce sujet, le président de DHL Supply, Jim Monkmeyer a récemment déclaré à Reuters que la différence de prix entre un Tesla Semi et un camion classique pourrait être comblée en moins de deux ans. Il précise : « Nous estimons que nous pourrions rembourser [la différence] en un an et demi en nous basant sur la consommation d’énergie et la réduction des coûts d’entretien moindres ». Les économies viendrait aussi du fait que les moteurs des véhicules électriques sont moins complexes que ceux qui équipent les camions au fonctionnement classique.

Une telle déclaration pourrait conforter les déclarations ambitieuses de Tesla, qui avait largement mis en avant les capacités et les attraits de son véhicule lors de la présentation. Néanmoins, de tels chiffres prennent aussi en compte le fait que le prix du carburant reste fixe dans les années à venir, ce qui est loin d’être une certitude.

DHL a été l’une des premières entreprises à pré-commander des véhicules auprès de Tesla et selon le PDG, les 10 camions déjà commandés sont un test qui annoncera la suite de sa collaboration avec l’entreprise de Musk. Pour leur part, PepsiCo et UPS semblent tous deux confiant puisqu’ils ont respectivement commandé 100 et 125 Tesla Semi.

Actuellement, le lancement des livraisons est prévu pour 2019, mais aux vues des problèmes récurrents de la firme avec ses voitures électriques, l’on peut supposer des retards.

Source : Reuters