Mango offre bientôt à ses clients une expérience augmentée. La marque s’est associée à l’opérateur Vodafone et à l’entreprise Jogotech pour équiper les cabines d’essayage de ses boutiques de miroirs connectés. L’objectif de cette innovation est simplement d’améliorer l’expérience client en magasin, et de fluidifier le passage du site internet à l’expérience physique in-store. Ce projet est ancré dans la transformation digitale de Mango, et permet de créer de nouvelles relations plus fortes entre les clients et la marque.

Grâce à ce nouveau dispositif, les clients de la marque pourront scanner les étiquettes, recevoir une suggestion d’accessoires ou d’articles complémentaires à leur tenue, et communiquer avec les vendeurs en boutique. Ces derniers porteront une montre connectée qui permettra les échanges avec les clients.

Dans la même catégorie

Effectivement, Guillermo Corominas, Directeur Clientèle chez Mango, explique que le futur du commerce et du retailing est une fusion entre l’online et l’offline. Son propos appuie la décision stratégique de la marque.

La marque espagnole est présente dans 110 pays, et envisage d’équiper dans un premier temps ses boutiques principales comme celle de Barcelone ou encore de New York de cette technologie. Toutefois, le calendrier de déploiement n’a pas encore été communiqué.

Avant Mango, d’autres marques, comme Rebecca Minkoff aux Etats Unis, ont déjà testé des dispositifs similaires, mais parfois moins élaborés. Au Texas, les marques Victoria’s Secret et H&M ont déployer des capteurs de chaleur qui indiquent aux vendeurs la disponibilité des cabines d’essayage et qui permettent aux clients de demander de l’aide aux vendeurs depuis ces cabines. Néanmoins, le système RFID, qui donne la possibilité aux clients de scanner les étiquettes est trop coûteux; c’est la raison pour laquelle il n’a pas été adopté par les enseignes mentionnés plus haut.

Source