Il y a à peine une semaine, on apprenait qu’un groupe de hackers avait réussi à installer Linux sur la Nintendo Switch. Leur objectif étant de montrer que la très populaire console de Nintendo était simple à pirate, mais ils voulaient surtout pouvoir utiliser Linux sur la console.

Ils avaient ainsi montré sur Twitter une photo sur laquelle une Switch démarrait Linux.

Mais ils semblent être allés plus loin. Sur la vidéo ci-dessous on peut ainsi voir que la Switch est utilisée comme une tablette, avec un navigateur web.

Sur Twitter, fail0verflow explique que le beug utilisé pour piraté la Switch, ne peut pour le moment être corrigé et qu’aucune puce (modchip ) n’a été utilisé pour le trouver. Évidemment aucune information n’est disponible pour que vous puissiez faire la même chose ! Il est simplement intéressant de voir ce qu’il est possible de faire avec une certaine expertise et surtout une grande part de détermination ! Pour le moment, vous pouvez tout simplement utiliser votre Switch d’une manière traditionnelle et jouer à Mario Kart 😉 !

Source