L’entreprise pharmaceutique Roche s’empare de la startup spécialisée dans l’oncologie, Flatiron Health. Le rachat, estimé à 1,9 milliards de dollars, a pour but d’améliorer les traitements contre le cancer.

Roche, qui possédait déjà 12,6% du capital, va acquérir le reste des actions de la société informatique. Basée à New-York, Flatiron récolte et analyse des données cliniques provenant de patients atteints d’un cancer.

Fondée en 2012, la société collecte et analyse des données sur les traitements de patients atteints d’un cancer. Elle travaille avec 265 structures de santé, six centres de recherche et plus d’une dizaine de grandes entreprises spécialisées dans la lutte contre le cancer. Cela lui permet de rassembler les ordonnances, les notes des médecins et toutes autres données connexes.

Précurseur dans le domaine des logiciels d’enregistrement de données sur le cancer Flatiron a levé plus de 300 millions de dollars depuis sa création. Selon le PDG de Roche, Daniel O’Day, cette acquisition représente “une étape importante dans la stratégie du groupe pharmaceutique en matière de thérapies personnalisées.”

Les deux entreprises ont assuré que Flatiron poursuivra ses activités en tant qu’unité indépendante. L’opération doit permettre à la startup d’accélérer ses investissements.  L’ensemble des données collectées demeurera accessible à l’ensemble de l’industrie pharmaceutique.

Source