La sécurité avant la commodité, découvrez les résultats de l'étude d'IBM Security
ÉtudesInsights

La sécurité avant la commodité, découvrez les résultats de l’étude d’IBM Security

Les jeunes chamboulent les tendances et les technologies

IBM Security a conduit une étude mondiale, auprès de 4 000 personnes, afin d’examiner les perspectives des consommateurs autour de l’identité digitale, l’authentification et la sécurité.

Les différences générationnelles montrent que les jeunes, souvent qualifiés de Millennials accordent une importance moindre au mot de passe, mais sont plus enclins à utiliser la biométrie ou les gestionnaires de mots de passe pour optimiser leur sécurité. La jeune génération étant la prochaine à entrer sur le monde de travail, leurs habitudes et leurs préférences vont très probablement façonner le monde de demain.

75 % de la génération Y, préfèrent utiliser la biométrie, à peine la moitié utilisent des mots de passe complets et surtout 41 % réutilisent les mots de passe. Les générations les plus âgées prennent plus de temps à créer des mots de passe, mais ne sont pas prêtes à utiliser les nouvelles technologies comme la biométrie.

Les jeunes générations semblent ainsi moins confiantes avec les mots de passe et préfèrent utiliser la technologie pour sécuriser leurs comptes.

Bien que les menaces augmentent, l’inquiétude quant à la sécurité de l’identité numérique semble s’atténuer grâce aux technologies biométriques comme les lecteurs d’empreintes digitales, les scanners ou encore la reconnaissance faciale. Ainsi, 67 % des utilisateurs sont à l’aise avec l’authentification biométrique.

La sécurité est plus importante que la commodité.

La sécurité semble ainsi prioritaire et la biométrie est considérée comme plus sûre que les mots de passe.

Dans une ère où la sécurité devient la priorité de nombreuses entreprises, on constate que les individus placent en critère numéro un, la sécurité, au détriment de la commodité quand il s’agit de s’identifier sur un appareil ou une application. Pendant de nombreuses années, les utilisateurs ont toujours favorisé une connexion rapide, cette tendance semble s’effacer notamment sur les applications liées à l’argent. Sur ces applications, 70 % des répondants ont ainsi choisi la sécurité comme critères numéro, 16 % la confidentialité et seulement 14 % la commodité sur ce type d’application.

Sur les réseaux sociaux, la tendance change légèrement. La commodité est légèrement prioritaire avec 36 %, suivie de la sécurité à 34 % et enfin la confidentialité à 30 %.

Côté génération, les jeunes favorisent la commodité. 47 % des moins de 24 ans préfèrent se connecter rapidement à la place d’une authentification plus sécurisée. C’est probablement pour cette raison qu’ils sont plus enclins à utiliser l’authentification biométrique, rapide dans son exécution.

La localisation géographique impacte la familiarité des techniques d’authentification.

Les participants d’Asie-Pacifique sont les plus informés et les plus à l’aise avec les technologies comme la biométrie ou l’authentification multifactorielle, alors que ceux des États-Unis semblent plus en retard.

En conclusion

Les attitudes et les préférences varient en fonction de la localisation et de l’âge. Les nouvelles technologies comme la biométrie commencent à faire trouver leur place, bien que les générations plus âgées semblent encore réticentes à leur utilisation.

Ainsi, les entreprises devraient proposer plusieurs options d’authentification de manière à répondre aux différentes attentes. Les jeunes générations mettent aux défis les entreprises, en chamboulant les tendances avec une utilisation forte du mobile, principal moyen de connexion pour eux. Les mots de passe sont donc peu à peu délaissés au profit de la biométrie ou de système de connexion plus rapide et nécessitant moins de « mise en place ».

Source.

Send this to a friend