Technologie

Naviaddress, une ICO pour l’adressage postal numérique sur la blockchain

Nous avons tous été confrontés à la difficulté de se repérer dans un pays lorsque nous nous baladons où que nous devons nous rendre à un endroit précis. Il n’existe aujourd’hui aucun standard d’adressage au niveau international, il est difficile de s’y retrouver d’un pays à un autre pour un touriste ou un voyageur d’affaires, et à fortiori pour le secteur du retail. Tout le monde doit composer avec cette multitude de formats, et l’incomplétude ou l’invalidité des données associées. Pire dans certains pays, il est impossible de retrouver quelqu’un sur la base d’une adresse postale, car ils n’en ont tout simplement pas. Le système d’adressage postal est totalement imparfait et la startup Naviaddress a décidé de régler le problème en créant un nouveau format d’adresse et en décentralisant le stockage de ce référentiel sur la blockchain.

De la difficulté de se repérer géographiquement

Bien que le localement certains systèmes d’adressage aient leurs avantages, il existe un certain nombre de failles et d’incohérences :

  • Les formats des adresses sont différents à travers le monde
  • Il n’existe pas de solution simple pour identifier un lieu physique (i.e. des coordonnées)
  • Les adresses ont une quantité de données insuffisantes pour bien comprendre l’emplacement du lieu, ainsi il manque très souvent une description ou une photo pour montrer le lieu
  • Il existe une barrière de la langue puisque dans chaque pays les adresses sont écrites dans la langue locale

Les exemples ci-dessous vous permettront de mieux illustrer ce dernier point :

naviaddress

Nous n’en sommes pas tous conscients, mais il y a aujourd’hui 4 milliards de personnes sur la planète qui n’ont pas d’adresse postale, principalement dans les pays en voie de développement. Par exemple, en Afrique du Sud, un tiers de la population n’a pas d’adresse officielle. Cela signifie que plus de 11,5 millions de personnes n’ont pas accès aux droits sociaux minimums simplement parce que les services de l’état ne peuvent pas identifier leur lieu de vie !

Par ailleurs, plus d’un milliard de personnes tous les ans sont en difficulté lors d’un voyage ou d’un déplacement professionnel pour donner l’adresse à laquelle ils veulent se rendre à un taxi ou même pour expliquer où ils se trouvent dans le pays.

Sans oublier le secteur du retail, et en particulier du e-commerce, et la livraison du dernier kilomètre qui sont toujours problématiques dans beaucoup de pays, soit parce que certaines adresses sont parfois invalides (environ 15 à 20%) soit pour des problèmes d’authenticité de ces adresses. J’ai ainsi en tête l’exemple de cette startup qui vend des produits sur son site de e-commerce et qui livre ces produits en Afrique, les coordonnées postales que lui laissent les clients sont celles d’une pharmacie, d’une station-service ou d’un commerçant connu, car il n’a lui-même pas de moyen de se géo-positionner. Cela oblige ainsi le client à faire des kilomètres, le plus souvent à pieds, pour venir récupérer son colis au point de livraison plutôt que de se faire livrer directement chez lui.

Au final, les solutions actuelles ne répondent que partiellement à la problématique des adresses postales. Comme il n’existe aucun standard, il y a autant de formats d’adresse qu’il y a de pays dans le monde. Elles sont encore complexes à mémoriser et à utiliser, et ne couvrent que certaines zones géographiques avec un niveau de maille ne répondant pas aux enjeux de livraison du dernier kilomètre.

Un nouveau système d’adressage numérique

L’enjeu est donc de pouvoir disposer d’adresses postales qui reflèteraient la particularité historique et culturelle d’un lieu. La vision de Naviaddress est que :

  • les adresses doivent avoir un format standard et simple partout dans le monde ;
  • les adresses doivent pouvoir être créées non seulement par les gouvernements, mais aussi par n’importe quelle personne ;
  • une adresse doit porter beaucoup plus qu’une simple ligne de texte, c’est aussi une géo-position et une description numérique d’un emplacement, elle doit porter aussi des méta données décrivant le lieu ;

L’objectif est de pouvoir disposer d’une « smart-address » à laquelle on puisse associer des informations supplémentaires à l’adresse postale (des méta données). Elles doivent être faciles à obtenir, n’importe qui doit pouvoir ajouter une adresse au système si elle n’y est pas déjà, tout ce qui est nécessaire, ce sont des coordonnées géographiques. Ces nouvelles adresses sont flexibles et bougent avec leur propriétaire lorsqu’il déménage ! Il n’y a donc plus besoin de changer ses cartes de visite ou son site internet chaque fois que l’emplacement d’une entreprise change. Plus besoin de faire une déclaration de changement d’adresse aux services de l’état après un déménagement, il suffit juste de modifier simplement les coordonnées géographiques associées à l’adresse numérique en votre possession.

Une Naviaddress permet en quelques caractères numériques de définir une adresse, elle est simple à utiliser et retenir dans n’importe quelle langue et fait référence à des coordonnées géographiques précises, ci-dessous quelques exemples de ce à quoi ressemble une Naviaddress :

naviaddress

naviaddress

La blockchain comme infrastructure pour Naviaddress

Les capacités de la blockchain à fournir un espace de stockage décentralisé, ouvert, traçable et totalement sécurisé sont autant d’avantage dont veut tirer profit Naviaddress pour sa plateforme :

  • De faibles coûts
    • La blockchain permet de ne pas avoir besoin d’intermédiaires pour gérer la création et la mise à jour des adresses, ce qui limite les frais d’accès à une telle solution dans laquelle finalement seuls les frais de transaction seront nécessaires et liés au protocole ;
  • Immuabilité des données
    • Chaque transaction pour créer ou mettre à jour une adresse est surveillée par chaque membre du réseau. Tout changement que quelqu’un tente faire sur une adresse sur la blockchain est validée ou rejetée par le réseau des utilisateurs ;
  • Traçabilité des modifications
    • Tout ce qui a été enregistré ou modifié dans blockchain est visible et accessible par tout le monde ;
  • Un haut niveau de sécurité
    • La blockchain fonctionne grâce à un grand réseau d’utilisateurs basé sur des mécanismes cryptographiques qui empêche à un seul acteur de pouvoir acquérir assez d’influence pour soumettre un jeu de données frauduleux dans le système ;
  • Continuité de service
    • Dans l’hypothèse où la société en charge du référentiel venait à disparaître, le référentiel pourrait perdurer grâce à la blockchain ;

Conclusion

Je le disais récemment, il faut sortir des sentiers battus pour imaginer de nouveaux usages et de nouveaux business avec la blockchain. Tenter de faire ce que vous savez déjà faire avec cette nouvelle technologie n’a que peu de valeur, c’est envisager la blockchain comme un moyen technique et non comme une innovation avec une forte capacité disruptive. Naviaddress apporte une nouvelle approche pour régler le problème du système d’adressage mondial et créer ainsi un référentiel décentralisé utilisable par tous et fournissant un moyen simple de communiquer et utiliser une adresse. Naviaddress mène actuellement une ICO (Initial Coin Offering) pour financer le développement de cette nouvelle plateforme mondiale de gestion des adresses postales.

Send this to a friend