Technologie

Crypto-monnaie : l’Islande va accueillir une ferme de minage verte

Le projet Moonlight devrait voir le jour en août

En Islande, le projet Moolight souhaite rendre le minage de crypto-monnaies plus vert en installant une ferme de minage qui utilise des énergies propres.

Actuellement, le minage fait surtout parler de lui parce que des sites web ou des utilisateurs malveillants exploitent les ressources des processeurs de certains utilisateurs. Le problème vient principalement du fait que les utilisateurs ne sot pas au courant de ces pratiques. Si The Pirate Bay a contribué à cette pratique il y a quelques mois, une autre plateforme a été utilisée de la même façon : YouTube. Grâce à la plateforme publicitaire du site web, des utilisateurs malveillants se sont servis des internautes et des ressources de leurs ordinateurs pour miner de la crypto-monnaies à leur insu. Suite à cela, YouTube a reconnu la pratique et annoncé prendre des mesures pour lutter contre cet abus. Malgré le fait que le minage et ce nouveau procédé peu regardant face parler de lui, il est un autre sujet dont l’on parle moins : les ressources énergétiques nécessaires pour miner de la crypto-monnaies.

Comme le rappelle Digital Trends, l’extraction de Bitcoin, sans parler des autres crypto-monnaies, nécessite plus de dépenses énergétiques que toute la Bulgarie. À long terme, il faut imaginer que le minage pourrait remplacer la publicité sur les sites web tout en apportant des revenus à ses hébergeurs. Si la pratique devait se populariser à song terme et que les propriétaires de sites web en informaient leurs visiteurs, il faudrait alors se pencher sérieusement sur la question de l’énergie pour trouver une solution durable. C’est le souhait du projet Moolight, qui a pour ambition de créer une ferme de minage exploitant seulement des énergies propres. À ce titre, le créateur du projet Eric Krige explique que ce dernier n’utilisera que des énergies entièrement renouvelables telles que les énergies hydrauliques, éoliennes et géothermiques. Le fait que la ferme soit basée en Islande n’est pas non plus anodin. Le climat froid du pays permettra de réduire les besoins en refroidissement du système. De cette façon, la ferme minera des crypto-monnaies comme le Bitcoin, le Dash et le Litcoin à l’échelle industrielle, générant ainsi plus de 8 millions de dollars par mois, selon les estimations.

Le début des travaux est prévu pour le mois d’avril et l’ouverture devrait avoir lieu en août. Si le projet Moonlight est un succès en Islande, il devrait espérer s’étendre plus largement par la suite.

Source : Stuffi

Send this to a friend