Google dévoile un prototype de contenu en réalité augmentée pour le web
CréativitéInsightsTechnologie

Google dévoile un prototype de contenu en réalité augmentée pour le web

Intégrer des vidéos YouTube c'est déjà dépassé ?

Comme la firme de Mountain View le précise, dans quelques mois, des centaines de millions de smartphones sur Android ou iOS seront capables de supporter des expériences en réalité augmentée. Cela force les géants du web a penser la façon dont les contenus vont être distribués sur les sites internet. Les publications proposant des expériences interactives grâce à la réalité augmentée vont évoluer, et Google a une petite idée de la façon dont cela pourrait se présenter dans les navigateurs pour les ordinateurs et les mobiles.

Le géant présente un prototype technique sur l’intégration de contenu AR appelé Article. Il s’agit d’un outil permettant de lire des modèles 3D directement depuis un navigateur web. Sur desktop, les utilisateurs peuvent observer l’objet directement dans une fenêtre en le faisant tourner, en zoomant dessus. Ces interactions sont également accessibles pour les utilisateurs sur smartphone.

Afin de donner au rendu 3D un aspect plus interactif dans la navigation sur mobile, Google a ajouté une petite animation. Lorsque l’on descend verticalement sur la page, l’objet tourne légèrement sur lui-même plutôt que de présenter une image statique.

L’innovation présentée par Google ne s’arrête pas là ! Parce que le plus intéressant dans la réalité augmentée, c’est quand les objets s’intègrent dans notre environnement, le format Article est en mesure d’identifié sur le mobile supporte cette technologie et pourra faire apparaitre un icône en bas à droite de l’encadré. L’internaute pourra alors projeter le modèle en 3D directement dans sa chambre, dans la rue, ou dans son salon, avec la taille que son créateur lui a donné.


Pour ce faire, une réticule apparait au sol pour identifier la profondeur qui peut être utilisée ainsi que les zones plates et ensuite poser l’objet. Le prototype de Google exporte la luminosité de la pièce afin de l’appliquer au rendu du modèle 3D.

L’élément que Google présente a été directement importé depuis Poly, une base de données contenant des centaines de modèles 3D qui peuvent être utilisés pour créer des univers en réalité virtuelle ou réalité augmentée.
De la même manière que l’on place une vidéo sur YouTube pour ensuite l’intégrer à un article, on pourrait très bientôt voir apparaitre des comptes de marques sur Poly qui proposeraient aux internautes la possibilité d’intégrer leurs visuels, ou simplement d’utiliser leurs éléments de façon privée sur le blog de la marque par exemple.

S’il ne s’agit là que d’un prototype, Google propose déjà beaucoup de documentations ainsi que des éléments sur GitHub. Alors peut-être que la prochaine fois qu’on vous parlera d’un iPhone ou d’un objet connecté, il sera intégré en réalité augmentée dans notre article.

Send this to a friend