Intelligence Artificielle

Une IA capable de diagnostiquer un arrêt cardiaque

Accompagner les urgences aux meilleures décisions.

Une société danoise teste actuellement son intelligence artificielle, nommée Corti, au sein des centres de répartition aux urgences. Son objectif : aider à guider les employés des urgences chargés de diagnostiquer les appelants ainsi que de transmettre l’information avec l’état du patient à l’ambulance la plus proche. Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que cette IA est capable de diagnostiquer une crise cardiaque dans 93% du temps, quand les personnes au centre d’appel obtiennent un score déjà élevé de 73%. Voici un rendu du travail entre l’IA et l’humain dans un cas réel :

Comme la vidéo nous le montre, l’IA Corti analyse en temps réel la sémantique de la conversation et adapte ses réponses en fonction de l’urgentiste et de l’appelant. Faisant un assistant complémentaire pour guider au mieux l’employé et optimiser les chances de survie dans des cas critique comme celui présenté.

Là où l’intelligence artificielle s’avère nécessaire, c’est dans la capacité à apprendre continuellement (voir le machine learning) en analysant les conversations, mais également les sons environnants. Justement lors d’un des tests, l’urgentiste avait diagnostiqué une fracture du dos suite à une chute d’un toit et aux explications de l’appelant. Quand l’IA avait diagnostiqué un arrêt cardiaque qui avait causé justement cette chute. En analysant les bruits autour, Corti avait remarqué que la victime ne respirait plus. Malheureusement, à cette période n’avait pas encore été programmée pour prévenir l’urgentiste de ce cas. Là où le modèle possède encore des limites et qu’il faut relativiser sur le terme « d’intelligence ». Dans tous les cas, plus l’intelligence artificielle aura participé à des appels plus ses erreurs seront minimes, faisant un excellent assistant pour aiguiller au mieux les décisions de l’urgentiste.

Cette nouvelle rappelle les recherches faites également les géants de la Tech comme Apple menant des travaux pour diagnostiquer au mieux la fibrillation atriale aux États-Unis à travers une application compatible avec sa montre connectée iWatch.

Source.

Send this to a friend