Révolution dans le monde feutré de l’expertise, Monuma propose l’évaluation et la certification des objets de valeur à distance, grâce à la blockchain.

Présente pour la première fois au CES cette année, Monuma, jeune startup française, est la première application mondiale dédiée à l'évaluation et à la certification des objets de valeur.

Monuma permet aux personnes de prendre des photos authentifiées, immédiatement intégrées dans la blockchain, afin de prouver leur propriété et de lancer une estimation en temps réel de la valeur par des experts assermentés. Tout objet peut être évalué: peinture, sculpture, plat précieux, dispositif technologique, meubles ... et même les objets porteurs d’une valeur sentimentale!

Actuellement, toute estimation a besoin d'une rencontre physique avec un expert. Et le prix reste élevé, autour de 500€. Face à ces deux contraintes, beaucoup hésitent avant de faire appel à un professionnel. Audacieux, car il suffit d’un incendie, d’une inondation ou de tout autre drame ou catastrophe pour que, les objets détruits ou endommagés, ils ne puissent prouver et justifier les valeurs assurées. D’autant que la protection offerte par des contrats d’assurance traditionnels est souvent insuffisante, au regard des valeurs engagées.

Investissement ou passion, patrimoine ou collection, avec Monuma, tout objet devient traçable. Et à travers l’application, l'expertise revient à seulement 50€, permettant à tout un chacun d’accéder à un service longtemps réservé aux riches collectionneurs. Et Monuma permet une amélioration significative des conditions dans lesquelles les solutions sont apportées : en utilisant le système blockchain, l’utilisateur peut  agir directement avec les acteurs liés à ces processus d’une façon sécurisée et prédictive. Solution simple et accessible pour garantir le patrimoine, cette proposition concerne tout autant les assureurs, les musées et les galeries d'art et évidemment les personnes privées.

Le marché mondial des beaux-arts repose sur 20 milliards de dollars de valeurs à protéger. Rendant les services d'experts accessibles à tous, Monuma vise d’abord un marché mondial de 100 Millions d’€ en cinq ans, en s’appuyant sur l’image et l’histoire de la France dans l’art et la modernité et la simplicité de la blockchain pour valoriser et protéger vos biens en un simple clic.

Et pour bien démarrer l’année, Monuma termine dans les 10  meilleurs (sur 150 participants) du 2 Billions Dollars Pitching Session organisée par French Village et la French Tech Culture, avec à la clé une visibilité sur le site de La Tribune pendant un an et un contact avec un gros VC