Apple a débuté la migration des données iCloud d’utilisateurs chinois afin de respecter la souveraineté des données imposée par le gouvernement. Durant ces transferts, certains utilisateurs d’origine chinoise, mais dont le compte iCloud est américain ont eu aussi vu leurs données migrer, mais par erreur.

En plus de devoir stocker les données des chinois en Chine, Apple s’est vu également imposer de choisir un fournisseur du même pays. Ainsi, Guizhou-Cloud Big Data (GCBD) a été désigné comme hébergeur. L'opération a débuté en fin de semaine dernière, le 10 janvier 2018, et la marque à la pomme a annoncé qu’elle devrait durer environ un mois.

Dans la précipitation, ou par mégarde, Apple a mélangé les utilisateurs dont les données devaient être transférées. Cela a eu pour conséquences d’alerter des utilisateurs résidant en Chine, mais ayant un iCloud américain, et de recevoir un email les prévenant de la migration de leur compte.

Alerté par ses utilisateurs et contacté par plusieurs médias dont TechCrunch, Apple a rapidement réagi en déclarant qu’il s’agissait d’une erreur. Dans la foulée, les utilisateurs concernés ont reçu un email de rectification.

« Vous avez récemment reçu un email de notre part vous notifiant d’un changement à venir pour les services iCloud en Chine. Cet email a été envoyé par erreur. Aucun changement n’a été effectué sur votre compte iCloud. »

email apple chine icloud

Visiblement, le raté du constructeur résiderait principalement dans le routage d’email de notification, plus que dans la migration elle-même. Néanmoins, il n’est pas précisé ni démenti que les données des comptes iCloud d’utilisateurs résidant en Chine ont été envoyées à GCBD.