objets connectés Technologie

Western Digital présente des stockages haute performance avec connexion sans fil

La connectique sans connectique

Western Digital a levé le voile durant le CES 2018 sur trois nouveaux produits qui viendront consolider sa position sur le champ du stockage de données personnelles. Avec, bien sûr, un tour de force déjà remarqué, celui d’introduire « la clé USB-C de 1 To la plus petite du monde », selon Sandisk, filiale de Western Digital. D’autres solutions de stockage de données davantage axées SSD ont été présentées, que ce soit pour un usage tout terrain, avec le Sandisk Extreme Portable, ou un usage wireless avec le Passport Wireless SSD.

Le premier, le Sandisk Extreme Portable, offre tout simplement la possibilité de partir crapahuter dans la poussière ou d’aller explorer des territoires très humides en ayant sa solution de stockage de données toujours dans sa poche, grâce à un système et un design particulièrement robustes. Un usage essentiellement externe, pour des capacités allant de 250 Go à 2 To, donc des prix variant logiquement du simple au triple : comptez une centaine de dollars pour la première version, et préparez-vous à un montant plus important (700$) si vous voulez vous offrir les 2 To de stockage.

Vient ensuite My Passport Wireless SSD, un SSD ultra-rapide, développé par la filiale WD et conçu pour un usage bien précis : l’enregistrement et la retouche de photos et vidéos haute résolution. Ce SSD qui tient dans la poche et affiche une vitesse de lecture de 550MB/s en utilisant une connexion Wi-Fi, de transférer, sauvegarder, retoucher,… tout type de contenu sur son smartphone, sa tablette, son ordinateur sans jamais voir la couleur d’un câble. Comptez 10h d’autonomie pour une utilisation continue, largement le temps de se perdre dans la nature pour faire de beaux clichés en une journée, et des prix variant de 230$ pour 250 Go, à 800$ pour pouvoir bénéficier de 2 To de stockage.

Enfin, la clé Sandisk Ultra Fit USB 3.1 vient achever le tableau en démontrant que Western Digital sait concevoir des clés quasiment invisibles (celle-ci dépasse à peine du port USB de l’ordinateur), avec une connectique de type-C. Cette clé miniature est affichée comme ayant une vitesse de lecture maximale de 130 Mo/s et pouvant fonctionner avec des ports USB 2.0 et 3.0, par contre la vitesse d’écriture ne dépasserait pas les 50 Mo/s. Un score un peu en-deçà des attentes. La commercialisation sera par contre essentiellement américaine.

Send this to a friend