Créativité Technologie

Vive Pro : le nouveau casque de réalité virtuelle de HTC

Une résolution qui n’a plus rien à voir par rapport à celle de son prédécesseur Vive, un écran tout neuf, la possibilité d’utiliser son nouveau produit sans fil… HTC, habitué aux grandes annonces faites au CES, fait déjà briller les yeux des utilisateurs de casques de réalité virtuelle en annonçant l’arrivée sur le marché de Vive Pro, son nouveau bébé où les défauts de la première génération de casque de réalité virtuelle ont été corrigés.

La société taïwanaise a accordé un soin tout particulier à l’écran, le nerf de la guerre. Exit les pixels trop voyants, et bonjour la nouvelle définition de 2880×1600 pixels. A ceux pour qui ces chiffres restent obscurs, imaginez une image dont la résolution a subi une hausse de 78% par rapport au HTC Vive original. Une clé de la recette : deux écrans OLED pour lesquels HTC est allé se fournir chez Samsung (les mêmes, donc, que sur son HMD Odyssey). Ce faisant, HTC a exaucé les souhaits d’une partie de ses clients professionnels. Par exemple, les constructeurs automobiles utilisent son casque de réalité virtuelle pour concevoir leurs produits, et qui faisaient tous remonter une qualité de résolution discutable.

VR CES 2018 Vive Pro resolution
A gauche, avec le casque Vive / A droite, avec le casque Vive Pro.

Et si le prédécesseur du Vive Pro disposait d’une caméra frontale pour capturer du contenu stéréoscopique (c’est-à-dire toutes les images que l’œil perçoit comme ayant du relief), le nouveau produit de HTC disposera, lui, de deux caméras frontales. Annoncé comme étant un grand changement, l’intérêt reste apparemment à démontrer puisque la caméra du Vive number one n’était pratiquement pas utilisée.

Pour offrir une immersion totale, il fallait également travailler la dimension sonore et le confort d’usage du casque. C’est chose faite avec l’ajout d’un deuxième micro venant renforcer la suppression des bruits ambiants, et d’une sangle frontale destinée à mieux équilibrer l’ensemble. Résultat : un casque plus léger, pour se plonger dans des univers plus facilement. Et l’arrivée avant le troisième trimestre 2018 du module sans fil Vive Wireless Adaptator, développé avec Intel, permettra au Vive Pro comme au Vive de pouvoir être utilisé sans fil. Le principe ? L’appareil sera basé sur la norme WiGig (Wi-Fi haut débit) qui utilise une bande de fréquence à 60 Ghz.

Tout est pensé, en somme, pour nous offrir la possibilité de nous évader dans une bulle… nomade.

Send this to a friend