objets connectés Technologie

Coros Omni : un casque de vélo avec conduction osseuse pour la musique

Le casque connecté est fortement présent au CES 2018 : casque audio , casque de sommeil (Philips SmartSleep), casque de réalité virtuelle (HTC VIVE PRO), le monde du wearable se développe de plus en plus. Et le nouveau casque Coros pourrait être l’objet le plus intéressant en matière de sécurité routière puisqu’il permet de se laisser emporter par la musique tout en suivant votre route … explication.

Au premier coup d’œil, le Coros Omni apparaît comme n’importe quel autre casque de vélo, en protégeant votre tête contre bosses, saletés et blessures en cas de mauvaise chute. Mais à y regarder de plus près, il y a un petit plus : une audio conduction par les os de deuxième génération.

Lors d’une sortie à vélo, écouter de la musique est très agréable, mais aussi dangereux si cela empêche les sons environnants d’être entendus. Avec des points de conduction osseuse dans les sangles du casque, vos oreilles restent libres pour percevoir la circulation autour de vous, tout en écoutant votre playlist … pendant 8 heures d’utilisation.

Le casque Omni vous protègera également via les deux bandes lumineuses à l’arrière qui s’allument quand il fait sombre, et le capteur de collision interne G-Sensor envoie un SMS et votre localisation GPS au contact d’urgence en cas d’accident. Attention cependant à ne pas le laisser tomber au risque de déclencher une fausse alerte.

Une télécommande, à fixer au  guidon, vous permet de contrôler le système pendant votre trajet (contrôle audio mains libres pour le volume, la piste vers l’avant, pause / lecture, appels), et l’éclairage de sécurité LED jour / nuit offre une visibilité maximale tout au long de la journée et de la nuit.

Avec l’application Coros, disponible sur iOS ou Android, vous pourrez enregistrer les détails de votre trajet, les itinéraires, la navigation vocale, les données GPS. Il est possible aussi d’exporter vos données vers des applications tierces de fitness telles que Strava et MapMyRun.

Alors au prochain Tour de France, il faudra regarder les coureurs sans oreillettes : ils risquent d’écouter plus leur playlist que les consignes…

Send this to a friend