Durant le CES 2018, Toyota a présenté sur scène le modèle e-Palette. Il s’agit d’un concept de véhicule autonome destiné à transporter des personnes ou des marchandises.

Après la machine qui plie les vêtements, on s’attaque au ‘bizarre’ du côté des transports avec ce modèle japonais. Si le design peut paraître étonnant, il est pour Toyota celui qui serait le plus adapté au futur de la mobilité. Mieux encore, la marque a créé la e-Palette Alliance avec de grands noms comme Amazon, Pizza Hut, Uber, Mazda ou encore DiDi.

Si l’on se concentre sur le concept e-Palette en lui-même, plusieurs versions seront proposées. Une première version de 4 mètres de long, et une autre de 7 mètres. La marque assure qu’ils seront entièrement personnalisables en fonction de leur utilité : transport de personnes, livraison de pizza, etc. Équipé d’une technologie le rendant autonome, le véhicule pourra être programmé pour effectuer différentes tâches avec une gestion opérationnelle qui passe par des data centers appartenant à Toyota permettant aussi de suivre et gérer sa flotte à distance.

La marque japonaise a annoncé que des e-Palette seront mises en place durant les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. D’ici là, des tests seront effectués dans différents pays, dont les États-Unis dès 2020. Il faudra donc s’armer un peu de patience avant de voir ce type de véhicule de façon répétée. En attendant, nous pouvons toujours croiser les modèles de Navya aux États-Unis ou à Lyon.

Le compte Twitter de la série Black Mirror a d’ailleurs profité de l’annonce pour faire une référence à l’un de ses récents épisodes… :