Ouvrant l’édition du CES 2018 avec une keynote, l’entreprise Nvidia en a profité pour officialiser son partenarait avec les firmes Volkswagen, Uber et le chinois Baidu.

Réputée pour ses compétences sur l’intelligence artificielle et la conduite autonome, Nvidia avait aussi travaillé sur l’apprentissage non supervisé au travers d’une intelligence capable de créer de faux paysages. L’IA était capable de transformer le jour en nuit rien qu’en s’appuyant sur des images de base. La firme a profité de sa keynote du 7 janvier pour présenter ses partenariats et ses projets en cours.

Le CEO de la compagnie, Jensen Huang a annoncé que le SOC Xavier, ou System-on-a-Chip, de Nvidia serait livré au cours du premier trimestre de l’année en cours. Pour ce qui est des caractéristiques techniques de cette puce bien spéciale, Xavier est équipé d’un CPU customisé de 8 coeurs, d’un processeur dédié à la vidéo 8K HDR, mais aussi d’un accélérateur pour le deep learning et pour la vision par ordinateur. Plus concrètement, cela signifie que le système peut effectuer 30 000 milliards d’opérations en seulement une seconde.

Concernant son partenariat avec la société Volkswagen, cette dernière a confirmé qu’elle testerait la plateforme « Nvidia Drive » dans l’ID Buzz, un prototype de van 100% électrique. Les autres véhicules de la gamme seront eux aussi équipés du copilote intelligent de Nvidia. Les premiers modèles autonomes sont attendus pour 2020.

Quand à Uber, la firme a elle aussi choisi les technologies de Nvidia pour ses voitures autonomes. À ce sujet, les véhicules Volvo XC90 étaient déjà équipées de cette dernière. La firme devrait installer la puce Xavier sur ses véhicules. Le CEO de Nvidia a précisé que l’objectif était d’arriver à des « Ubers without drivers », ou Uber sans chauffeurs.

Pour terminer, Baidu est en charge d’une plateforme de véhicule autonome en Chine avec l’équipementier ZF Technologies, qui travaille pour sa part avec Nvidia.

Source : The Verge