Cybersécurité Technologie

Les Macs et les iPhones concernés par les failles Meltdown et Spectre

Heureusement, pas l'Apple Watch !

Après une journée dans le silence, le groupe Apple s’est enfin exprimé au sujet des failles Meltdown et Spectre qui ont fait beaucoup de bruit ces derniers jours. Les Macs et les iPhones sont bien concernés par ces failles de sécurité.

Découvertes il y a seulement quelques jours, Meltodwn et Spectre sont deux cyberattaques mises au point pour collecter des données à partir du processeur d’une machine. Cette annonce a alors jeté sur un froid dans le monde de la sécurité informatique. Ces failles exploitent des défauts qui sont présents la quasi-totalité des processeurs électroniques construits par Intel au cours des 20 dernières années. En s’en prenant directement au processeur qui est le coeur de tout appareil électronique, ces exploits sont donc une véritable menace pour n’importe quel système d’exploitation.

Comme beaucoup d’entreprises, Apple ne s’est pas exprimé directement après la découverte de ces failles. Après une journée de silence plutôt inquiétante pour les détenteurs d’appareils Apple, la compagnie s’est enfin confiée dans un article : « Tous les systèmes Mac et les appareils iOS sont concernés, mais il n’y a pas d’exploits connus qui affectent les clients à ce moment. […] Étant donné que l’exploitation de la plupart de ces problèmes nécessite le chargement d’une application malveillante sur votre Mac ou votre appareil iOS, nous vous recommandons de télécharger le logiciel uniquement à partir de sources fiables telles que l’App Store. ».

Une bonne et une mauvaise nouvelle donc pour les clients du géant à la pomme croquée. La société prévoit de mettre en place des correctifs pour Safari sur macOS et iOS pour aider les appareils à mieux se défendre contre Spectre qui est plus facilement exploitable pour les hackeurs.

Pour les utilisateurs d’Apple Watch, aucune inquiétude à avoir, car ce modèle n’est pas équipé de puce Intel et n’est donc pas vulnérable à ces attaques.

Source.

Send this to a friend