Recruté en 2001 par les deux co-fondateurs de Google, Eric Schmidt quitte le poste de président exécutif d’Alphabet.

En septembre 2017, la maison-mère de Google finissait sa restructuration en créant XXVI Holdings Inc. Deux ans après avoir annoncé le début de ses changements internes, la firme a annoncé qu’elle allait désormais séparer Google de ses autres projets, dont Waymo et Verily. Grace à ces modifications, les entités pourront être évaluées séparément de l’activité de Google. Si Alphabet a subi beaucoup de restructurations ces dernières années, celles-ci ne semblent pas terminées puisque la firme a annoncé le départ de son président exécutif cette semaine.

Dans la même catégorie

Dans un communiqué d’Alphabet datant du 21 décembre, le groupe a annoncé que Eric Schmidt quittait ses fonctions pour se consacrer à d’autres projets, dont la philanthropie. Le milliardaire a aussi déclaré : « Ces dernières années, j’ai consacré beaucoup de temps à des sujets scientifiques et technologiques, et à la philanthropie, et je compte m’y consacrer encore davantage ». Âgé de 62 ans, Schmidt ne quitte pas vraiment la firme puisqu’il devient « conseiller technique sur la science et la technologie » et continue de siéger au conseil d’administration. À ce titre, Alphabet a annoncé sa volonté de désigner un nouveau président non exécutif.

Recruté par les deux cofondateurs de Larry Page et Sergei Brin en 2001, Eric Schmidt a commencé en tant que CEO avant de bifurquer vers le poste de président exécutif en 2011. À ce jour, sa fortune personnelle est estimée par Forbes à environ 14 milliards de dollars. À l’image de Bill Gates, Eric Schmidt a crée la Schmidt Family Foundation avec sa femme en 2006, et s’intéresse à des projets portant sur la protection de l’environnement. L’on peut supposer que l’homme va prendre plus de temps pour se consacrer à sa fondation californienne.

Source : TechCrunch