Alors que 2 milliards d’identifiants et mots de passe circulent sur le marché noir selon une étude de Google et de l’Université de Berkeley (États-Unis) et qu’une intelligence artificielle peut casser un mot de passe, la société SplashData nous dévoile son nouveau classement des pires mots de passe utilisés en 2017. Anecdote importante : plusieurs d’entre eux figurent dans le classement depuis 2011. De quoi se poser des questions sérieuses sur la cybersécurité …

En première ligne de mire, on retrouve le célèbre mot de passe “123456” et ses déclinaisons (elles aussi dans le top 5) comme “1234” ou encore “12345678“. Si ces données sont collectées auprès des utilisateurs anglophones, les failles de sécurités issues de ces mots de passe trop simples sont également vraies en France. On ne retrouvera pas le mot de passe “qwerty“, mais son équivalent francophone : “azerty“.

Top 10 des pires mots de passe utilisés en 2017 (États-Unis)

#1 123456
#2 password
#3 12345678
#4 qwerty
#5 12345
#6 123456789
#7 letmein
#8 1234567
#9 football
#10 iloveyou

Les affaires liées à la cybersécurité ont été nombreuses cette année. La faiblesse des identifiants et mots de passe est une des causes. Des solutions existent pour protéger les particuliers comme justement SplashData. À titre personnel, j’utilise Dashlane qui permet notamment de mémoriser et générer des mots de passe complexes qui seront protégés par un “mot de passe maître” lui aussi compliqué, mais élaboré par vous-même. C’est aujourd’hui une de mes applications quotidiennes.

classement des pires mots de passe en 2017