C’est une nouvelle qui va intéresser les éditeurs d’application mobile sur iOS et MacOS : la fonctionnalité de précommande sur l’App Store et le Mac Store d’Apple. Un service qui s’avèrera la bienvenue dans un contexte de teasing pour des applications nécessitant une communication évènementielle. La précommande est déjà disponible sur Android avec Google Play. Avec cette mise à jour, Apple tente de fidéliser les développeurs qui sont une énorme source de revenus pour la société.

Les éditeurs auront donc la possibilité de référencer leur application mobile 90 jours avant que le téléchargement soit possible par les utilisateurs. La fonctionnalité intéressante est que ces derniers verront le téléchargement se faire automatiquement s’ils ont accepté au préalable. Une manière de s’assurer de la réussite lors du lancement officiel. Que l’application soit payante ou gratuite, la précommande est possible. Cependant si le prix change pendant le laps de temps, l’utilisateur se verra facturer le téléchargement au prix le plus bas. Une façon d’éviter les escrocs qui mettraient un prix bas pour ensuite l’augmenter au dernier moment. Mais la politique d’Apple est sévère et les désindexations d’apps sont rapides…

Comme nous l’avons dit, une fonctionnalité de précommande est un bon moyen de jauger le marché en amont de la sortie officielle. De tester la communication et le ressenti des utilisateurs intéressés. Mais tous les éditeurs n’auront pas forcément vocation à teaser leur app. Actuellement, les jeux vidéo le font, mais on n’imagine pas forcément une application d’assurance ou de productivité le faire…

Avec la mise à jour de son système d’exploitation mobile, Apple a donné un coup de fraicheur à l’App Store, le rendant plus ergonomique et moins fouilli qu’un vulgaire catalogue. Les jeux vidéos étant mis en avant, car très rémunérateur pour Apple. La précommande va dans ce sens.

Source.