Apple Pay est la fonctionnalité de paiement de la firme intégrée à l’application Wallet. Cette dernière permet également de générer les billets et tickets de transports, concerts, etc. de manière native. Apple Pay a été lancée en France pendant le mois de juillet 2016 avec seulement quelques banques partenaires comme la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne et des sites / applications comme Deliveroo. Son utilisation, se veut très pratique et sécurisée à travers la vérification par l’empreinte digitale ou tout simplement avec le code de son téléphone.

Apple Pay sur iPhone et iWatch

Désormais Apple Pay permet de transférer de l’argent directement à vos contacts disposant eux aussi de la fonctionnalité Pay appelée sobrement Apple Pay Cash. Si pour le moment seuls les utilisateurs aux États-Unis peuvent accéder à ce service gratuit de transfert d’argent, on peut espérer une déclinaison progressive dans les pays européens comme ç’a été le cas pour le lancement d’Apple Pay (États-Unis, Royaume-Uni puis France).
Tout comme le paiement dans un commerce, le transfert d’argent à un contact se veut simple. Il suffit de sélectionner l’application Apple Pay Cash dans iMessage (application native et par défaut d’Apple), d’indiquer le montant souhaité et d’envoyer comme un vulgaire message après validation à travers le Touch ID / Code. Le contact en face sera alors notifié du montant transmis :

Apple Pay Cash : aperçu de iMessage

Ce genre de fonctionnalité rappelle le test récent de Facebook pour transmettre également de l’argent à ses contacts : Red Envelop. Cela transforme les acteurs des technologies en acteurs financiers les rendant encore plus dépendants. Du moins si les utilisateurs adoptent ce genre de service. Ce qui peut prendre du temps…

Source.