Selon Bloomberg, la Maison Blanche envisagerait l’interdiction des téléphones portables personnels pour les employés lors des heures de travail.

Depuis l’élection du président de la république, M. Trump, de nombreuses fuites vers les médias et les gouvernements étrangers ont été constatées. En effet, le secrétaire de presse Sean Spicer aurait coordonné des “vérifications téléphoniques” non planifiées alors que les employés utiliseraient des applications de messageries cryptées. De ce fait, les employés de la Maison Blanche pourraient se voir interdire l’utilisation de leurs propres téléphones portables pour communiquer.

Cette mesure engendrerait des problématiques pour le personnel de la Maison Blanche. Effectivement, il n’est pas possible d’envoyer des messages textes depuis les appareils du gouvernement. Ces téléphones de la Maison Blanche sont également bloqués pour accéder à certains sites Web tels que Gmail. Cela signifie pour les employés, qu’ils ne seront pas en mesure de consulter leurs emails personnels ni d’envoyer des messages à leur famille au cours de la journée.

Le président Trump espère, par cette mesure de cybersécurité, mettre un terme aux fuites. Néanmoins, certains employés peuvent craindre l’utilisation des mobiles de la Maison Blanche. Pour le moment, nous ne savons pas si l’administration va mettre en place son idée.

Source