La cryptographie quantique assez rapide pour les appels vocaux
CybersécuritéTechnologie

La cryptographie quantique assez rapide pour les appels vocaux

La cryptographie quantique était pendant longtemps un rêve pour la sécurité des transmissions de données. Les technologies évoluant à pas de géants autour de l’informatique quantique, voilà que des chercheurs ont développé une clé de chiffrement qui offre des performances cinq à dix fois plus rapides que les méthodes classiques.

Du fait de la lenteur du cryptage des données, il était inenvisageable de sécuriser des appels vocaux, ou même de la consommation de vidéo en streaming. Habituellement, on ne peut encoder qu’un bit par photon. Ici, les chercheurs ont réussi à encoder deux bits en alternant l’émission des photos et en utilisant des détecteurs de photons à grande vitesse.

Si on prend le problème dans l’autre sens, dans un futur proche les ordinateurs quantiques vont donner aux hackers des moyens très puissants pour briser toutes les mesures de sécurité informatique que nous connaissons à l’heure actuelle. Tout pourrait être rendu accessible, les informations médicales, comme les transactions bancaires. L’informatique quantique doit donc être une contre-mesure, tout en étant une mesure pour protéger nos échanges, que ce soient des emails, des appels vocaux, des FaceTime, ou des sms.

Si la trouvaille des chercheurs n’est pour l’instant qu’une preuve de concept, elle pourrait très bien évoluer pour devenir accessible au plus grand nombre. Ainsi, nous pourrons nous envoyer des messages ou passer des appels sans que le meilleur des hackers puisse nous écouter.

Source

Send this to a friend