Foxconn : des étudiants exploités en Chine pour la fabrication de l'iPhone X
InsightsTechnologie

Foxconn : des étudiants exploités en Chine pour la fabrication de l’iPhone X

Il y a quelques jours, Apple a constaté que son principal fabricant en Asie employait des étudiants de façon illégale. Ils pouvaient travailler jusqu’à 11 heures par jour pour la fabrication du nouvel iPhone X.

Depuis plusieurs années, le groupe Apple a été la cible de nombreuses critiques concernant les conditions de travail de ses employés. La marque a réagi et a poussé ses partenaires à améliorer les conditions de travail dans leurs usines au risque de perdre une partie de leurs bénéfices. La marque à la pomme aurait récemment découvert que plusieurs étudiants en stage dans la société Foxconn Technology travailleraient au-delà des taux horaire maximum.

Avec la sortie de deux modèles distincts d’iPhone cette année, une pression supplémentaire est exercée sur les fournisseurs et assembleurs d’Apple. À l’approche des fêtes de fin d’année, ils doivent produire des millions d’exemplaires pour répondre à une demande importante. C’est surement ce qui a poussé l’entreprise à engager des stagiaires pour réduire les coûts de production et accélérer la fabrication. Ces étudiants ont travaillé pendant une période de 3 mois maximum et ont été rémunéré au statut de stagiaire.

Plusieurs d’entre eux se sont confiés au journal Financial Times en expliquant qu’il leur arrivait de travailler jusqu’à 11h par jour sur l’assemblage du nouvel iPhone. Ce temps de travail est supérieur au maximum imposé par la loi chinoise, plongeant ainsi l’entreprise dans l’illégalité. D’après des études menées par le journal, plus de 3000 étudiants auraient été employés dans les usines de Foxconn.

La société dirigée par Tim Cook précise que même si ces stagiaires ont travaillé de façon volontaire et ont été rémunéré en conséquence, cela n’aurait pas dû arriver. Le groupe aurait déployé une équipe de spécialistes sur place pour s’assurer que les conditions de travail imposées par la loi sont respectées. De son côté, Foxconn assure revoir son programme d’accompagnement professionnel pour ne pas reproduire cette erreur.

Source.

Send this to a friend