Des astronomes ont confirmé la présence d’un objet interstellaire dans notre système solaire. C’est la toute première fois que l’on est en mesure d’observer un tel événement. C’est d’autant plus impressionnant lorsque l’on apprend que la forme de cet astéroïde n’est pas du tout similaire à celles qui ont déjà été notées.

Baptisé Oumuamua - un messager de loin arrivant en premier - il a été repéré pour la toute première fois le 19 octobre par des astronomes travaillant sur le télescope Pan STARRS à Hawaï. Ce dernier est utilisé pour observer les objets en orbite autour de la Terre afin d’identifier ceux qui pourraient représenter une menace. C’est durant ces observations que cet objet par comme les autres a été identifié comme n’appartenant pas à notre Univers.

À partir de cet instant, d’autres télescopes ont commencé à observer l’objet, dont l’ensemble des analyses sont accessibles sur le média Nature. Oumuamua a une forme longue et fine, un peu comme un cigare ou un gros stylo. Il n’embarque ni gaz ni poussière, comme les comètes. Il est très sombre avec des teintes rougeâtres. Il fait environ 400 mètres de long, pour 40 mètres de large. Il tourne sur lui même pour effectuer une rotation complète toutes les 7,3 heures. Enfin, son périple aurait débuté il y a plusieurs millions d’années avant qu’il n’arrive dans notre système solaire.

D’après les premières études de trajectoire, l’astéroïde proviendrait de la constellation Lyra. Des réponses plus précises devraient arriver dans les semaines à venir, puisque la NASA s’est elle aussi mise à suivre Oumuamua. « Notre projet est de l’observer jusqu’à la fin de l’année, ainsi nous pourrons avoir le meilleur passage possible et trouver d’où il vient, » a précisé Karen Meech, la responsable de l’étude sur l’astéroïde, travaillant à l’Université d’Hawaï.

asteroide oumuamua

La trajectoire de Oumuamua. © Observatoire européen austral

De nombreux autres objets interstellaires passent dans notre système solaire. Néanmoins, ils sont trop petits, et ils vont aussi trop vite pour être observés avec précision. Oumuamua est le tout premier du genre et devrait, en plus, se rapprocher de nous au fil des mois. Cela donnera la possibilité aux astronomes de l’observer de plus près. Pour l’instant, l’astéroïde est à près de 200 millions de kilomètres de la Terre. Il a dépassé Mars au début du mois de novembre et va atteindre Jupiter en 2018.