Des pourparlers ont eu lieu la semaine dernière entre Disney et 21st Century Fox afin de discuter des actifs que la Fox pourrait vendre (à Disney). Déjà évoqué l’an dernier lors d’un potentiel rachat de Twitter, The Walt Disney Company s’adresse définitivement aux grands.

Selon CNBC et le Wall Street Journal, les deux parties ont discuté la semaine dernière avant de s’interrompre, n’arrivant pas à trouver un accord convenable. Aucune des deux entités en question n’a souhaité commenter, mais il semblerait que Disney soit particulièrement intéressé par la participation de 39% de Fox au capital de l’opérateur TV Sky. Ce dernier a récemment été racheté par la Fox. Si TV Sky intéresse autant Disney, c’est aussi parce que celui-ci est bien intégré sur le marché européen, ce qui permettrait à Disney d’y avoir une meilleure implantion. L’entreprise de Walt Disney viserait aussi le studio de cinéma de la firme de Rupert Murdoch ainsi que quelques chaines comme FX et National Geographic. Concernant le studio de la fox, il concerne de nombreux films de Marvel ainsi qu’Avatar, l’un des plus gros succès du box-office.

Walt Disney Company

Outre ces pourparlers entre la Fox et Disney, ce dernier souhaite creuser son trou dans le secteur du contenu, réel nerf de la guerre actuel. La firme prévoit donc de lancer une offre payante de programme en ligne : le sport y est prévu pour 2018, alors que séries, documentaires et films attendront 2019.

L’entreprise espère pouvoir rivaliser avec les géants du streaming vidéo comme Neftflix, avec qui elle a récemment mis fin à un accord signé en 2016.

Si un accord venait à se concrétiser entre les deux parties, cela représenterait une force de frappe massive pour Disney, dont l’influence n’en serait que plus grande. Au-delà de cette influence, cela voudrait aussi dire que Disney a réussi à saisir les nouvelles habitudes numériques.

Source : The Verge