QPX Express : Google va fermer l'accès à son API de référencement de vols
Technologie

QPX Express : Google va fermer l’accès à son API de référencement de vols

Google a annoncé cette semaine que son API QPX Express allait cesser d’être exploitable à partir du 10 avril 2018. Cette nouvelle va mettre en péril un certain nombre de sites de référencement et réservation de vols.

En 2010, Google s’est offert la société ITA Software pour la somme de 700 millions de dollars. Cette entreprise collectait en masse les données des compagnies aériennes. Une aubaine pour Google, mais la justice en a décidé autrement. Afin de lutter contre la création d’une situation de monopole, le géant a été obligé d’autoriser d’autres sociétés à accéder aux données fournies par ITA Software pendant 5 ans.

Sept années se sont écoulées, et désormais Google est dans son bon droit s’il souhaite couper l’accès à son API. L’annonce a été effectuée sur la FAQ de la page dédiée à QPX Express. Le produit avait été lancé en 2014 et a permis à des petites structures de bénéficier d’un premier puit de contenu pour démarrer leur activité sur le secteur du tourisme.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que Google ferme l’ensemble de ses données provenant de ITA. QPX Express était jusqu’alors utilisée par de petites entreprises motivant cette fermeture « du fait d’un faible intérêt auprès des partenaires » de Google sur le secteur du tourisme.

La firme de Mountain View s’orientant de plus en plus vers le tourisme avec des offres émanant de son écosystème, cette fermeture n’a rien d’anodine. Si Google a été légalement obligé d’ouvrir ses données, puis finalement de les monétiser par le biais de différents services (dont QPX Express faisait partie), l’appât du gain avec une offre en propre et complète pourrait se distiller dans les années qui viennent.

Source

Send this to a friend