Cette semaine, le constructeur allemand Daimler a présenté son premier poids lourd électrique, prenant ainsi de l’avance sur son concurrent Tesla.

Et dire que Tesla aurait du présenter son Semi truck avant Daimler. D’abord annoncé pour octobre, l’annonce officielle et la présentation du camion n’auront finalement lieu qu’à la mi-novembre. L’annonce officielle a été repoussé car, comme annoncé par Musk dans un tweet, Tesla est bien occupée avec le retard de production sur son Model 3 et l’aide apportée à Porto Rico. Une opportunité que Daimler a su saisir afin de voler la vedette au constructeur américain.

Présenté lors du salon de Tokyo, le premier camion électrique de cette envergure semble plutôt avoir fait sensation. Le modèle, baptisé E-Fuso Vision One, est une évolution d’un modèle déjà présenté en 2016, le Urban eTruck. Seulement, là où son prédécesseur faisait 26 tonnes pour une autonomie de 200 kilomètres, le petit nouveau semble avoir de bien meilleures capacités. Le E-Fuso Vision One est annoncé avec un poids de 23 tonnes, pour une autonomie de 350 kilomètres (avec une seule charge). Il pourra transporter 11 tonnes maximum et devrait être équipé d’une batterie de 300 kWh. Seulement, le camion électrique de Daimler n’est pour l’instant qu’un prototype : les chiffres concernant le poids et l’autonomie du véhicule peuvent encore varier sur la version finale.

camion Daimler

©Daimler AG

Le constructeur allemand précise aussi que son camion est encore phase de test et qu’il ne sera pas commercialisé avant 4 ans. Destiné aux marchés européens, américains et japonais, le E-Fuso Vision One transportera de la marchandises sur des courtes distances, entre plusieurs villes par exemple.

En annonçant officiellement son camion avant celui, très attendu, de Tesla, Daimler se retrouve au devant de la scène. Reste à savoir si la société allemande saura conserver l’avantage sur les années à venir.

Source : The Verge