Technologie

La firme de drones Parrot s’oriente vers les professionnels

La firme de drones Parrot a annoncé qu’elle commercialisait deux drones à destination des professionnels : le Parrot Bebop Pro Thermal et le Parrot Bebop Bluegrass.

Les champs d’application des drones se multiplient de plus en plus, consolidant leur démocratisation peu à peu au-delà du loisir. Cependant, les péripéties du français Parrot n’ont pas été de tout repos puisque la société a accusé le coup d’un plan social qui a mené au départ de 290 employés en janvier. C’est pour cette raison que la société a mis de coté les drones de loisirs au profit d’une cible professionnelle. Les nouveaux clients de Parrot seront donc les agriculteurs, les ouvriers du bâtiments ainsi que la sécurité civile. En présentant ses deux nouveaux drones le 24 octobre, la firme aborde un nouveau virage afin de trouver à ses modèles de nouveaux champs d’application. Le Parrot Bebop Bluegrass sera destiné à l’agriculture tandis que le Parrot Bebop Pro Thermal sera utilisé par le secteur du bâtiment et les pompiers.

Parrot Bebop Bluegrass

Ce drone sera chargé d’aider les agriculteurs en permettant à ces derniers d’analyser précisément des grandes exploitations. La caméra frontale Full HD sera utilisée pour surveiller des terrains et la caméra multispectrale pour cartographier les infrastructures. Celle-ci sera capable de cartographier jusqu’à 30 hectares en une seule charge pour générer des rapports automatiques sur la biomasse ou l’état de santé des plantes. Son prix sera de 5 000 €.

Parrot Bebop Pro Thermal

La caméra qui s’adresse au secteur du bâtiment ou de la sécurité civile est équipée d’une caméra thermique et d’une caméra classique. Par exemple, elle pourrait faciliter l’inspection thermique d’une toiture, comme elle pourrait aussi servir à identifier des personnes en danger dans une zone en feu. Son prix sera d’environ 1 500 €, mais il ne sera pas commercialisé dans les grandes surfaces. L’application FreeFlight Thermal permettra de visualiser la caméra thermique et le capteur depuis un mobile.

Source

Send this to a friend